Accueil  Portail  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un groupe inhabituel se forme... /!\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un groupe inhabituel se forme... /!   Mar 11 Nov - 20:19

Ecthelion était nerveux. Il portait sur un plateau une bouteille et trois verres à vin. De l'autre, il serrait une petite fiole d'un puissant somnifère enfoncée dans la poche de son pantalon. Le jeune s'arrêta devant une table.
Les trois hommes assis là étaient tout trois vêtus de même manière, des bottes noires à la tunique en cuir brun. Par contre, un seul d'entre eux portait l'une de ces capes elfiques qui pouvaient vous cacher n'importe où et n'importe quand.
Lorgnant d'un air plutôt craintif la poignée de l'épée qui pendait à la ceinture du dùnadan, Ecthelion déposa les trois verres un à un devant les guerriers avec une lenteur surprenante ; cependant, aucun d'eux ne fit de remarque.
Ensuite, le jeune homme se mit à genoux et posa bouteille et plateau au sol. Puis de sa poche, il sortit la fiole et un tire-bouchon. Il ouvrit la bouteille de vin avec facilité et il fit tomber bien un tiers de la fiole dans le liquide rougeâtre.


*Eh bien, voilà une dose à endormir un Troll des Cavernes !*

Puis il servit ses trois clients. Aucun d'eux ne semblait avoir remarqué que leur vin avait été changé. Ecthelion se dit que, pour des rôdeurs du Nord, ils ne valaient vraiment rien, si ils ne faisaient même pas attention au vin qu'on leur offrait, que ce soit en pays ami, ou non.
En tout cas, maintenant, il respirait mieux. Voulant prendre l'air un moment, le jeune écuyer annonça sa pause au maître des cuisines et il sortit hors de la taverne. L'auberge de L'Etalon Fougueux était la plus grande d'Edoras et Ecthelion y travaillait depuis maintenant un an et demi ; depuis ses quatorze ans, en fait.
Enfin à l'air libre, le jeune homme savoura pleinement sa victoire. Si tout se passait comme prévu, les trosi hommes ne seraient plus en état de se lever et, comme la taverne était réputée pour son alcool fort, on se dirait qu'ils avaient tout simplement trop picolé. Le jeune garçon jubilait tandis qu'il déambulait dans la capitale.
Ses pas le menèrent enfin sur la place de la ville, là où on avait placardé de nombreuses affiches parlant de cette étrange mission à Fangorn. Ci et là, des groupes de gens lisaient et relisaient :


"Habitants d'Edoras, citoyens du Rohan, amis elfes, amis nains,

Depuis plusieurs mois maintenant, des nouvelles nous viennent de l'Isengard et de ses environs en parlant de la découverte de nombreux cadavres aux abords de la forêt de Fangorn.

Recherchons guerriers courageux, humains, elfes, ou nains, pour participer à une expédition en Fangorn.

Signé, Eodril Maison d'Eorl
"


Ecthelion savait, lui qui savait écouter, que nombreux étaient les personnes voulant participer, mais que peu d'entre elles avaient assez de courage. Partout, on parlait de malédictions et de démons. Le jeune homme rigolait bien de leur crédulité.
Le jeune écuyer s'approcha de l'une des pancartes où, étrangement, une seule personne se tenait devant. Elle semblait très absorbée par ce qui était écris. Ecthelion arriva derrière elle et lorsqu'elle tourna la tête, il ne put répriemr un cri de surprise, qui fit sursauter l'autre à son tour.
Une elfe !!
Revenir en haut Aller en bas
Ashrindir
Admin des présentations et des procès - Rôdeuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3008
Age : 25
Localisation : Qui nescit dissimulare, nescit regnare
Humeur : Blasée
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Race: Elfe Noire
Age: 170 ans
Etat mental:

MessageSujet: /! Edoras la dorée, devient la grise   Jeu 13 Nov - 0:14

Des ruelles sombres, une odeur de décomposition, des déchets flottants dans les égouts qui longent les maisons, des enfants crasseux et mal habillés courants pieds nues dans l’eau souillée, des femmes négligées devant le seuil de leurs maisons…
C’est dans ces rues sordides et malfamées qu’Ashrindir évoluait. C’était la première fois qu’elle visitait Edoras. Le première impression était bonne : une immense demeure au toit d’or, de grandes rues pavées, des chaumières propres. Mais il y avait le revers de la médaille : la ville basse était beaucoup plus obscures.
On murmurait que c’était le déclin de la citée, et surtout des Rohirims, que la forêt de Fangorn était hantée, et que bientôt les ombres qui s’y cachaient resurgiraient et se vengeraient.
Les mauvaises langues susurraient qu’il fallait s’allier avec les hommes de Morgoth, et vendre aux diables les autres.

Ash’ était venue en Rohan pour une mission. Mais les clients s’étaient défilés au dernier moment et avaient refusé le marché.
Elle se baladait donc dans la ville essayant de voir à quoi elle ressemblait. C’était la première fois qu’elle avait du temps libre à passer dans une ville humaine. Elle était toujours en mission, dans les bois, dans les plaines ou même dans les villes elfiques.
Deux jours après son arrivée, une certaine agitation souleva la ville. Dans tous les quartiers, des regroupements se faisaient autours d’affiches. Ne pouvant les voir à cause de la densité de gens qui les entouraient, Ash’ continua son tour pour en trouver une de libre. Après quelques détours, elle se retrouva face à un morceau de papier affichant :


"Habitants d'Edoras, citoyens du Rohan, amis elfes, amis nains,

Depuis plusieurs mois maintenant, des nouvelles nous viennent de l'Isengard et de ses environs en parlant de la découverte de nombreux cadavres aux abords de la forêt de Fangorn.

Recherchons guerriers courageux, humains, elfes, ou nains, pour participer à une expédition en Fangorn.

Signé, Eodril Maison d'Eorl"


Elle la regarda pensivement puis se dit que ce n’était peut être pas une mauvaise chose. Après tout, elle en avait marre des petits boulos bien payés et garantis. C’était trop facile, elle considérait qu’être une elfe formée par la forêt noire lui donnait de nombreux avantages.
Après relecture, elle décida de se présenter. Se serait aussi pour la « sauvegarde de la Terre du Milieu», pour l’action, et la gloire qu’il en résulterait.
En se retournant, elle fut surprise par un cri étouffé. Elle vit un humain qui la regardait comme une apparition. Devant son air abasourdi, elle remit sa capuche et repartit le plus discrètement possible, pour ne pas attirer l’attention sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un groupe inhabituel se forme... /!\   Jeu 13 Nov - 11:19

Ecthelion cligna des yeux un moment. Il était tellement surpris. Il n'avait jamais vu d'elfe à vrai dire, ou du moins pas en vrai. Il connaissait l'histoire qui disait que la Reine du Gondor en était une, mais les peu de fois ou elle avait visité le Roi avec son mari, le jeune homme avait toujours plus à faire pour préparer les tables des soldats et des petits propriétaires terriens qui, naturellement, mangeait à l'opposé de la table royale. Ecthelion avait juste put apercevoir la chevelure de la Reine, la dernière fois qu'elle était venue, c'était il y a quelques semaines pour le couronnement du nouveau Roi, Eodril. Le jeune écuyer se rappelait la sensation qui l'avait parcouru à ce moment...
Ecthelion secoua la tête et sortit de ses enivrants souvenirs, et il regarda autour de lui, essayant d'apercevoir où avait disparue l'elfe. Il eut juste le temps d'apercevoir un éclair gris au coin d'une rue avant que celle-ci disparue dans les rues sombres des quartiers pauvres. Il se mit à lui courir après. Le jeune homme ne voulait pas laisser partir une elfe, il fallait qu'il la voit de plus près.
Ces pensées quelques peu infantiles lui traversant l'esprit, il se laissa entraîner par elles et il ne se rendit pas compte qu'il s'enfonçait de plus en plus profondément dans le quartier pauvre. Cette partie de la cité était mal famée, non pas à cause des potentiels assassins ou voleurs, qui bien sûr ne manquaient pas d'exister, mais surtout parce qu'on pouvait si perdre très facilement.
Le jeune homme s'arrêta un instant à la croisée de deux rues, et les dernières traces de l'elfe disparurent de son champ de vision. Autour de lui n'était que misère. Boue, détritus et chiens agonisants se mêlaient. Il en eut un terrible frisson ; pas un frisson de peur, car Echelion se vantait de ne jamais avoir peur, mais de dégoût, d'un dégoût si puissant qu'il ne put s'empêcher de vomir. Il n'avait jamais pénétrer cette partie de la cité durant les seize années qu'il avait vécu dans la capitale, et jamais il n'aurait put imaginer telle pauvreté. Enfin...
Cela n'était pas le plus important pour le moment, car, il le savait, il était perdu ! La ville n'était pourtant pas très grande, mais les bas quartiers étaient si mal faits... Puis il entendit un étrange bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Ashrindir
Admin des présentations et des procès - Rôdeuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3008
Age : 25
Localisation : Qui nescit dissimulare, nescit regnare
Humeur : Blasée
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Race: Elfe Noire
Age: 170 ans
Etat mental:

MessageSujet: Poursuite /!   Jeu 13 Nov - 23:03

Ash’ sentit que le jeune homme la suivait, elle accéléra le pas, et s’enfonça dans les culs de basse-fosse d’Edoras.
Après quelques minutes et de nombreux détours, elle sentit qu’elle le perdait, et se cacha dans une encoignure de porte pour apercevoir sa réaction. A son grand étonnement, le jeune n’avait pas l’air en colère ni vexé, mais très étonné : une vague de désespoir déferla sur son visage, comme s’il venait de découvrir la face cachée d’un bouquet de rose qui aurait fané face à la déchéance de la ville basse. En riant, elle se rappela qu’il l’avait aussi perdu, et que cela devait jouer.
Reprenant son chemin, elle se dit qu’elle aurait dû lui parler, lui donner une chance. Il n’avait vraiment pas l’allure d’un homme malintentionné.
Sans même s’en rendre compte, elle fit le tour du pâté de maison, et se retrouva à quelques mètres derrière lui.
Elle l’observa rapidement : il avait la carrure des jeune homme fort qui peuvent encore largement s’épanouir. Son maintient du futur combattant, ses habits et les armes qu’il portait lui prouvait qu'il n'était pas n'importe qui, et lui rappelèrent l’affiche. Elle se dit qu’il l’a cherchait sûrement pour ça. Il devait sûrement chercher des compagnons pour se présenter.
Le voyant s’agiter, elle comprit qu’elle l’avait sûrement perdu, et qu’il ne retrouverai pas le chemin de la ville haute rapidement, sans ennui et sans mauvaises rencontres.
Au même moment, elle vit arrivé dans la rue adjacente, un groupe d'homme ivre, et vraiment louche. Se disant qu'il ne valait vraiment mieux pas que l'humain reste là, elle se précipita vers lui tout en se disant que c’était son jour de bonté, lui attrapa le bras, et le força à avancer tout en lui murmurant :


« Derrière nous il y a sept hommes lourdement armés, ivres, et qui ne supporte pas de voir des étrangers dans leur coin. Je vous conseil vivement de me suivre sans un mot. »


Sur ce, elle l'emmena beaucoup plus haut dans la ville, et le fit rentrer dans un auberge soignée. Elle héla la serveuse et lui demanda deux boissons dont une non-alcoolisée. Sur ce, elle fit asseoir le jeune homme à une table du fond et s'expliqua :

« J'ai eu affaire à eux il y a deux jours, et je doute que vous ayez pu leur échapper de la même façon que moi! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un groupe inhabituel se forme... /!\   Mer 26 Nov - 20:48

Ecthelion n'avait rien répondu ; il n'avait pu répondre. Seules des images lui revenaient par vagues. Des démonstrations de misère et de souffrance qu'il ne croyait alors possible que dans les légendes d'antan. Fixant de son regard d'émeraude l'endroit sombre où se cachait le visage de l'elfe, le jeune homme la suivit, sans mot dire. Il reprenait peu à peu ses esprits tandis que sa compagne, le tenant d'un main plutôt ferme, mais néanmoins extrêmement douce, les sortait des bas quartiers, empruntant mille et mille ruelles. Puis, enfin, ils ressortirent sur une petite place, et de là, l'elfe se dirigea vers une taverne. Enfin entrés, elle s'y installa de même qu'Ecthelion. Celui-ci la laissa commander, et laissa son regard vagabonder, n'écoutant même pas ce que l'elfe lui disait. Il semblait avoir reprit confiance, désormais.
Le jeune écuyer avait un étrange air sur le visage, enfantin et viril tout à la fois. Il est vrai qu'à première vue, on pourrait le prendre pour un véritable homme, musclé et bon guerrier de surcroît, mais si on s'approchait, une autre facette de lui se dévoilait : des yeux verts, encore pétillants de la malice des tout jeunes enfants, des joues encore un peu rondes, et un sourire éclatant digne d'un petit lutin farceur. Mais ces traits physiologiques exceptés, Ecthelion avait l'âme d'un homme et d'un guerrier. Il maniait l'épée comme peu et dépassait plusieurs des meilleurs rohirrims du Royaume, même s'il était encore loin de vaincre le Roi, Eodril, qui, disait-on, était le meilleur après le descendant direct de feu Aragorn II, Roi de la Cité Blanche.

Ecthelion ressortit enfin de son agréable torpeur et ce n'est qu'alors qu'il remarqua la chope posée devant lui. Jetant un regard intrigué à l'elfe, il vit que la sienne était déjà vide. Aussi la prit-il et, sans se soucier de ce qu'il pouvait bien s'agir, s'employa à la vider. le liquide tiède coula le long de sa gorge sèche et une sensation de liberté et d'ivresse le prit. Puis ce n'est qu'au moment où son verre vide claqua à nouveau contre le bois de la table que le jeune homme ouvrit enfin la bouche, écartant d'un geste simultané une mèche blanche qui lui tombait devant les yeux :

"Ah ! Et bien voilà quelque chose qui en valait le coup !
>Au fait, je suis désolé si, tout à l'heure, je vous ai surprise, mais cela n'était aucunement mon intention, croyez-moi. Je cherchais, comme vous sûrement, de dignes compagnons pour m'accompagner en forêt (Il sourit). D'ailleurs, puisque nous y sommes, je m'appelle Ecthelion... mais je suis bien loin d'égaler l'homme qui jadis portait ce nom."

Cette dernière remarque sembal l'attrister, mais cela ne fut que quelques millièmes de secondes, aussi tout passa presque inaperçu. Ecthelion releva la tête, qui jusqu'à maintenant, venait-il de se rendre compte, était restée fixée sur sa chope, et il attendit que l'elfe, comme la politesse le dictait, se présente à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Ashrindir
Admin des présentations et des procès - Rôdeuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3008
Age : 25
Localisation : Qui nescit dissimulare, nescit regnare
Humeur : Blasée
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Race: Elfe Noire
Age: 170 ans
Etat mental:

MessageSujet: Re: Un groupe inhabituel se forme... /!\   Lun 1 Déc - 21:00

Ash’ voyait que le jeune homme ne l’avait pas écouté. Son visage avait pris plusieurs teintes en passant par le blanc et le vert kaki. Mélangé avec ses yeux verts et la couleur de ses cheveux,l’ensemble était inaccoutumé. Elle ne comprenait pas d’où lui venait ce dégoût mais n’osa pas poser de questions tant qu’il ne se serait pas remis. Elle bu donc le contenu de la tisane qui était dans sa chope et attendit en observant le garçon assis en face d’elle et en remettant sa capuche de temps en temps lorsqu’elle glissait. Son physique était presque parfait pour un humain. Il devrait encore grandir et s’épanouir mais Ash’ prédit qu’il ravagerait le cœur des jeunes filles lorsqu’il serait adulte : il avait une carrure de soldat et une détermination farouche brillait dans ses yeux malgré leurs jeunesses.
Ceux-ci finirent par revenir à la réalité et le vert devint intense.
Il prit alors la parole. Après ces propos, Ash’ se rendit compte qu’il fallait qu’elle se présente elle aussi :


« Je tiens tout d’abord à dire que ce n’est pas le nom qui fait la personne mais la personne qui fait le nom. Vous deviendrez encore plus célèbre que l’éponyme qui portait votre nom, et votre bravoure sera chantée pendant des siècles à la table des rois. C’est écrit dans vos yeux. Votre détermination vous y conduira. »
Devant l’air sidéré d’Ecthelion Ash’ reprit :
« Je m’égard. Mon nom est Ashrindir, Ash’ pour être plus rapide. Je suis une elfe qui vient de perdre son travail. Je cherchais effectivement une autre tâche lorsque je suis tombée sur l’affiche. Si vous pensez vous présentez pour la quête je me joindrai volontiers à vous. Votre destiné et le mienne sont liées. Le mien me pousse à vous suivre et à vous protéger. Je ne sais pourquoi, c’est la première fois qu’elle me fait cet effet, et pourtant j’ai rencontré nombre de jeunes gens…»

Je vous propose que nous allions vite nous renseigner pour la « quête ». Nous n'avons pas de temps à perdre. Sur le chemin vous m’expliquerez vos motivations j’ai besoin de comprendre pourquoi vous « m’attirez » tant.


Sur ce, elle se leva, paya la note et sortit sans attendre l’humain, le cerveau en ébullition. Dehors, le soleil commençait à se cacher derrière les murs des maisons, et les ombres qu'il créait jouaient dans le sable de la route à changer de forme pour le plus grand plaisir des enfants qui essayaient de se réchauffé encore un peu.
Des centaines de questions retentissaient, sans réponse, et elle espérait bien qu’il lui apporterait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un groupe inhabituel se forme... /!\   Mar 2 Déc - 23:01

Ecthelion la regarda sans oser l’interrompre, bien droit sur sa chaise, qu’il tenait en équilibre sur les deux pieds arrières, le dossier à demi posé contre la table voisine. Il cligna des yeux, et répondit, alors que l’elfe demandait à payer les boissons :
« Il est vrai que j’accepte avec joie votre compagnie pour cette mission, Ash’… Puis-je vous appeler ainsi ? »
Puis, voyant que l’elfe s’apprêtait à partir, il n’ajouta rien de plus, repensant à ces dernières paroles. Pourquoi disait-elle qu’elle était « attirée » par lui ? C’était bizarre, mais qui pouvait bien se vanter de comprendre tout sur les elfes ? Sûrement pas lui. L’homme le plus proche de la race elfique qu’il connaissait dans son entourage, c’était le Roi lui-même, car sa tante se trouvait être une demi-elfe, et sa grand-tante, la fille du Seigneur Elrond, l’un des plus puissants elfes qui foulèrent les Terres du Milieux. Quoi qu’il en soit, le jeune écuyer se sentait tout revigoré par cette confiance que l’elfe plaçait en lui car, même s’il n’y comprenait pas grand-chose, le fait était là, et il savait que les elfes avait des sens qu’eux, les humains, ne possédaient, et il savait avant toute chose que les elfes, et l’Histoire le démontra plus d’une fois, n’étaient pas leurs ennemis, aussi même si Ash’, comme elle s’appelait, avait tort, cela n’aurait aucune mauvaise conséquence sur lui.
Au moment où Ecthelion relevait la tête, Ash’ se levait déjà, et ce n’est qu’au moment où la porte de la taverne commençait à se refermer que le jeune homme prit conscience qu’il fallait qu’il la suive. Aussi se leva-t-il d’un coup, faillit se casser la figure en slalomant parmi les chaises et tables des autres clients, et enfin ressortit à l’air libre. Il eut juste le temps d’apercevoir l’elfe qui semblait s diriger vers le haut de la cité, l’écurie et le palais. Bien qu’elle marchât vite, un petit sprint, et Ecthelion la rattrapa. Alors seulement ils ralentirent tout deux, et entamèrent les marches vers le palais du Roi.

Des marches, encore des marches, toujours des marches. Le jeune homme n’en voyait plus la fin, ni le début d’ailleurs. Il n’avait jamais eut l’impression que la montée de la ville moyenne aux hauts quartiers était si longue. Il sentait la fatigue lui engourdirent les jambes de plus en plus, alors que dans sa tête il comptait :
*124, 125, 126, 127, 128, 129, 130, … 209 !*Enfin, il s’arrêta. Enfin, il était arrivé.
Il reprit son souffle un court instant, puis suivit l’elfe qui, d’un bond pas, se dirigeait vers une aile du palais, sans laisser voir la moindre trace de fatigue.
*Mais, les elfes sont-ils insensibles ??!* s’étonna-t-il, énervé contre lui-même, car il croyait maintenant dur comme fer aux révélations que Ash’ lui avait faîtes, et il voulait être digne de sa confiance. Et si il n’était même pas capable de monter deux cents marches, ne pensons même pas à un combat contre des Orcs ou des Ourouk-haï. Reprenant son souffle une dernière fois, il s’élança à la suite de l’elfe qui, remarqua-t-il, avait toujours gardé son capuchon. Aussi, de nouveaux à ses côtés, il osa demander :

« Pourquoi gardez-vous donc votre capuchon en chaque instant ? Je me demandais ça parce que… En fait, je n’ai jamais vu de véritable elfe et… »
Ecthelion ne put s’empêcher de rougir, et il baissa les yeux vers les pavés de pierre avec un petit sourire enfantin.
Revenir en haut Aller en bas
Ashrindir
Admin des présentations et des procès - Rôdeuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3008
Age : 25
Localisation : Qui nescit dissimulare, nescit regnare
Humeur : Blasée
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Race: Elfe Noire
Age: 170 ans
Etat mental:

MessageSujet: Re: Un groupe inhabituel se forme... /!\   Dim 7 Déc - 16:05

Ash’ courrait presque. Ce jeune homme la rendait insensée. Des milliers de questions se bousculaient dans sa tête. Elle avait peur, très peur. De nombreuses « alliances » avaient été crées, et en général, les elfes étaient morts pour sauver l’humain dans la quête qui leur était assignée.

*Pourquoi moi? Est-ce cette quête qui me tuera? Qu’est ce que je dois faire? Dois je y participer et m’allier avec lui, ou le laisser partir seul? Si j’apprends qu’il meurt je le regretterais. En même temps je ne veux pas mourir!
Il faut que je me calme après tout, tous ne sont pas mort… Il y en a forcement un qui a dû rester en vie! Je demanderai à Niënor… Il aura une solution… Il faut que je lui envoie un message…*


Ne regardant même pas si l’humain la suivait, elle déambulait dans les rues en direction de la forteresse. La nuit était en train de tomber. Le ciel devenait sombre et chargé. La pluie allait s’abattre sur eux d’un moment à l’autre. Elle franchit le bout de rue qui les séparaient du château et grimpa d’un bon pas l’escalier qui conduisait au bureau du capitaine de la garde : Eodril. Pendant l’ascension, elle se rendit compte que le jeune homme ne la suivait absolument plus. Elle s’arrêta donc en haut de l’escalier pour l’attendre.

Elle examina rapidement la salle. Celle-ci était rectangulaire. Des bancs étaient installés le long des murs en pierre. Un grand tapis faisait toute la décoration de la pièce, et une immense cheminée le seul point de lumière et de chaleur. De grandes fenêtres perçaient le mur nord laissant passer de l'air frais.
Elle s’approcha de l’une d’elle et ouvrit le carreau. Après avoir murmuré rapidement quelques paroles, un superbe faucon auburn lui fonça dessus et se posa sur son bras. Du sang commença à perler quand le rapace enfonça ses griffes dans sa chair mais Ash’ n’avait pas le temps de s’en occuper. Elle lui murmura quelques mots et détendit son bras pour le faire repartir. Il s’envola d’un battement d’aile dans le ciel obscur sans avoir poussé un seul cri. Dès qu’il ne fut plus dans son champs de vision, de grosses gouttes de pluies commencèrent à tomber.
Ash’ venait d’employer un ancien moyen de correspondance elfique. Elle avait laisser « une pensée » au faucon qui irait la délivrer à Niënor dans les plus brefs délais. Un cavalier n’était pas assez rapide et Ash’ était pressée.
Le faucon était un compagnon d’Ash, elle l’avait récupérer oisillon, l’avait élevé, et il ne la quittait jamais, sauf quand elle était en ville. Il restait alors sur les toits et attendait qu’elle sorte de l’enceinte pour la rejoindre. Cela faisait un an que leur « amitié » existait.

Lorsque Ecthélion sortit de l’escalier, et qu’il lui posa sa question Ash’ s’assit comme exténuée. Elle prit un mouchoir dans son manteau et lui dit tout en essuyant les gouttes de sang qui coulaient le long de son bras :


« On dit souvent que les elfes sont beaux. C’est sûrement vrai parce que nos traits sont plus fins que les vôtres. Mais la vrai beauté vient du courage et du cœur pas du physique. Les humains ont du mal à comprendre cette notion. Lorsque je ne me cachais pas encore, on m’invitait souvent à table dans les auberges où je traînais, et on me salissait avec des mots que les elfes ne prononcent jamais. Vous avez une vision de l’amour très... spéciale. Pour un elfe c’est très dégradant d’être considéré comme… comme une pute. On m’a souvent invité dans une chambre. C’était souvent des ivrognes, et je considérais ça normal, la beauté est un don fait aux elfes. Je ne faisais donc pas attention, c’était habituel. Mais un jour il y a eu un «accident». Depuis je n’enlève plus ma capuche. Seul deux personnes peuvent voir mon visage : un elfe que j’aime comme un frère et… il faudra bien que vous le voyez au jour alors…vous serez la seconde.»


Une très grande dose de regret se mêla à la dernière phrase. D’un geste très lent elle prit les bords de la capuche et tira en arrière, laissant son visage a découvert devant les yeux du jeune humain.

«Maintenant que vous l’avez vu j’aimerais que vous l’oubliez. Nous avons des choses plus importantes à faire que de parler de ma petite personne.»


Un rictus de haine se forma sur son visage et elle murmura pour elle:


«De toute manière si vous en parlez vous finirez comme le seul qui a essayé... »

Puis ses yeux formèrent un arc de cercle et sa bouche se tordit en un sourire inquiétant :

«...En brochette pour un vieil ami Balrog!»


Et Ash' se dirigea vers une grande porte en bois sombre située du côté droit de la cheminée.


Dernière édition par Ashrindir le Mar 24 Fév - 11:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un groupe inhabituel se forme... /!\   Mar 16 Déc - 19:24

Ecthelion reprit rapidement son souffle tandis que l'elfe lui parlait, et lui racontait certaines de ses... aventures passées. Le jeune homme voyait très bien les scènes, et il se sentit rougir jusqu'aux oreilles rien qu'en imaginant l'elfe abordée par des ivrognes trop excités par l'alcool. Ecthelion se sentit honteux à leur place, en se rendant compte que lui-même ne pouvait s'empêcher d'admirer, même de loin, le corps plutôt attirant d'Ashrindir. Mais il n'était pas encore au bout de ses surprises, loin de là.
L'elfe ôta alors son capuchon, un court instant, mais durant lequel il ne vit plus que ces cheveux aux reflets bleutés, et ces yeux, à la beauté enivrante. Le jeune homme resta figé devant tel spectacle, et se mains se crispèrent d'elles-même sur sa veste en cuir, tout comme la poignée ouvragée de son épée. Il crut qu'il allait s'évanouir, tellement l'apparition qui lui faisait face, comme dans un véritable rêve, était belle. Ecthelion chancela, puis le capuchon revint à nouveau cacher cette beauté éclatante.
Aussitôt, le jeune écuyer reprit pied, et c'était comme s'il n'avait rien vu. Cependant, une larme au coin de son oeil montrait l'émotion qui l'avait prit, et l'habitait encore. Il n'aurait jamais cru à cela ! Un tel choc pour notre jeune et courageux héros...
Pourtant, il avait toujours su que les elfes étaient beaux, plus beaux que tout, d'ailleurs, mais jamais, au non, au grand jamais, il n'aurait cru à tel chose. A cette... beauté ? Non, cela était un mot encore bien trop simple. Rien ne pouvait décrire telle impression. Ecthelion se sentit enchanté, transporté dans des rêves plus que fous.
Puis l'elfe lui dit quelque chose, qu'il ne sembla pas comprendre comme il le fallait. Il laissa son regard vagabonder un instant au dehors, regardant pas la fenêtre d'un air vague et inattentif, avant de répondre, un peu trop franchement :

" Vous oubliez ? Comment vous oubliez ?... Vous êtes si... belle. Belle à en tuer, belle, plus belle que la plus belle des créatures que j'ai et verrais jamais sur cette Terre !.."
Soudain, Ecthelion se tut, comme s'il avait pris conscience de sa gaffe. Il baissa les yeux un instant, puis le releva, regarda l'elfe qui s'étai figée dans son mouvement, une main posée avec délicatesse sur la poignée de la porte. Le jeune homme aurait voulu s'excuser, mais il ne pouvait pas ; il ne pouvait contredire des choses qu'il pensait réellement...
Revenir en haut Aller en bas
Ashrindir
Admin des présentations et des procès - Rôdeuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3008
Age : 25
Localisation : Qui nescit dissimulare, nescit regnare
Humeur : Blasée
Date d'inscription : 08/11/2008

Feuille de personnage
Race: Elfe Noire
Age: 170 ans
Etat mental:

MessageSujet: Re: Un groupe inhabituel se forme... /!\   Mer 17 Déc - 21:45

Ash’ se stoppa net après la réplique d’Ecthelion, sa main toujours posée sur la poignée. Elle fut amusée par la mine dépitée qu’il avait, et compris que malgré tout il ne retirait pas ses paroles. Ses yeux contestaient tout regret et appuyaient ses paroles. Elle s’assit donc sur un des bancs de la salle et l’invita à s’asseoir à côté d’elle. Après quelques minutes d’hésitation il était près d’elle.
Ash’ reprit sa respiration, enleva de nouveau son capuchon. Elle regarda discrètement sa réaction. Quand elle vit ses yeux, ses traits devinrent figés. Elle se força à commencer:


« Je pense sincèrement que vous êtes mon Élu. Je ne connais pas grand-chose à ces « attirances », les légendes de mon peuple en parle peu. Les rares qui circulent encore ne sont pas très joyeuses. Dans la plupart, les elfes meurent à la fin… J’espère que se ne sera pas mon cas!
Enfin…, je voulais juste vous dire que si nous devions faire route ensemble, il faudra apprendre à ne pas me regarder comme une apparition venue des tréfonds de la terre. Évitez surtout les remarques comme votre dernière. Tout elfe est beau. Je sais que vous n’en avez certainement pas vu 10 alors je vais essayer d’enlever ma capuche le plus souvent possible pour que vous vous y habituiez, mais c’est très gênant pour moi. Je n’ai plus l’habitude d’être regardé comme ça. Surtout que pour mon peuple je suis considéré comme passable!
Ah, vous les humains… vous en faîtes toujours trop…
En attendant nous avons un capitaine à aller voir et une mission à remplir alors debout!»


Sur ce, elle se leva, et l’invita d’un signe de tête à en faire autant. Elle remit sa capuche lorsqu’elle appuya sur le mécanisme de la poignée et rentra dans le bureau de capitaine. Celui-ci était assis dans une chaise peu confortable. Il se leva lorsqu'Ash' ouvrit la porte, un air étonné affiché sur son visage imprégné par la dur réalité de la guerre. Un murmure échappa à l'elfe:

« Et zut, j'ai encore oublié de frapper...»

Puis elle se poussa pour laisser entrer Ecthelion tout en s'excusant auprès du capitaine en s'inclinant:


« Excusez moi Capitaine, j'ai encore un peu de mal avec vos coutumes humaines.
Nous sommes pressés alors j’irai droit au but. L’annonce que vous avez placardez dans toute la ville nous pousse à venir vous voir. Nous serions très intéressés pas la "quête" que vous proposez et nous nous portons volontaires si c'est encore possible.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un groupe inhabituel se forme... /!\   Dim 4 Jan - 20:23

Eodril, Roi du Rohan, était plus que surchargé de travail depuis plusieurs jours déjà. De nombreux rapports lui provenaient, plus inquiétants les uns que les autres, à propos de nombreux mouvements ennemis à l'Est, et au Sud. L'armée qui avait vaincu Minas Tirith avançait, mais pour l'instant on disait qu'elle s'était stoppée sur les rives Sud de l'Anduin. On disait même qu'elle était composée de plus de douze milles guerriers suderons, sans compter ces maudits mûmakils. Le jeune, bien jeune Roi, tremblait de peur.
En dehors de tout cela, venant s'ajouter à tous ces poids, il devrait bientôt accueillir sa tante de treize ans. Et pour l'avoir plusieurs fois visitée avec son père auparavant, il pouvait affirmer qu'elle n'était aucunement facile à vivre pour ne pas dire chiante, et qu'il aurait bien du mal à la faire tenir en place. Quoi qu'il en soit, c'était son devoir et jamais il ne se défilerait devant ses responsabilités nouvelles de Roi du Rohan.

C'est à ce moment, alors que le jeune homme, furieux, balançait un encrier à travers la pièce, que la porte s'ouvrit brusquement. Deux personnes entrèrent aussitôt et le Roi, sans se formaliser de ce manque cruel de courtoisie de cette... elfe ? il les détailla sans se demander si cela pouvait bien les gêner.
La première semblait en effet bien être une elfe, quoique son visage fut caché. Mais le jeune homme comptait plusieurs elfes et demi-elfes dans sa famille aussi pouvait-il les reconnaître avec facilité, même leur visage caché. Le second n'était "qu"'un simple humain. Âgé apparemment seize ou dix-sept ans, il avait un air encore bien malicieux et enfantin sur le visage, mais pourtant avait déjà tout d'un homme et la carrure d'un guerrier-né. Ses longs cheveux blonds, à la limite de la blancheur pure, cascadaient dans son dos jusque sous les épaules.
L'elfe prit alors la parole, justifiant leur présence ici.
La quête ? Quelle quête ? Il ne se souvenait pas d'avoir... Ah, si ! Cette excursion en Fangorn. Elle lui pesait, comme tout le reste, depuis plusieurs mois, mais il avait faillit par l'oublier sous l'amas de ses autres problèmes, et plus importants d'ailleurs.


[Non terminé, mais fin du rp' ! Very Happy:]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un groupe inhabituel se forme... /!\   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un groupe inhabituel se forme... /!\
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» Jarome Iginla joint un groupe sélect

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Lord of the Rings :: Terre du Milieu :: Royaumes humains :: Le Rohan :: Edoras-
Sauter vers: