Accueil  Portail  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Des Marais Infranchissable

Aller en bas 
AuteurMessage
HeimDhall
Rôdeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1938
Age : 23
Localisation : Evendim
Emploi/loisirs : Combattant
Humeur : Qui pisse au vent se rinçe les dents
Date d'inscription : 30/12/2008

Feuille de personnage
Race: Dunedain
Age: 24 ans
Etat mental: Impulsif

MessageSujet: Des Marais Infranchissable   Sam 7 Mar - 18:19

"Allez! Du nerf!! J'aperçois un îlot par là bas on va s'y reposer un peu."

"Ca fait 5 fois que tu nous dit ça HeimDhal!!"

"Cette fois ci j'en suis sur!! Regarde toi même!!"

"Ah oui moi je le vois!"

"Moi aussi!!"

"On y est presque encore un petit effort!!"

Enfin, HeimDhall et sa troupe arrivèrent sur l'îlot. Cela faisais 2 semaines qu'ils étaient partis des Monts Brumeux et depuis 3 jours ils marchaient avec de l'eau et de la vase jusqu'au genous. Les Hommes D'en Haut sont pour la plupart partis au nord et seulement 9 hommes accompagnent HeimDhall: Balrf, un chasseur, Odhin et Mhrytir, les enfants de Hodin, Thyr, un aventurier gondorien rencontré en cours de route, 3 combattants elfes et 2 nains. Cette confrerie marche vers l'est, vers Erebor exactement.

"HeimDhall, ou sommes nous a ton avis?"

"Aucune idée mais nous devrions pas etre trop loin de la fin des Marais."

"Heureusement j'en ai marre!!"

Mais alors qu'ils parlaient , une ombre noire arriva au nord.

"Oh Balrf, toi qui as des yeux de chasseurs, c'est quoi ca là bas?" s'exclama Thyr.

"Je sais pas trop on dirait un oiseaus mais gigantesque. Peut etre un dragon."

"Un dragon?"

"Oui il y en a plein par ici. Surtout depuis la mort de Smaug. Ils sont venu pour de nouvelles terres."

"Du calme on va pas mourrir, pas si tôt, que fait on HeimDhall?"

"Regardé par la bas il y a des arbres."

"Il y en a trop peu pour nous tous!!" dit Odhin.

" si on y rentrera, on a pas le choix. C'est les arbres ou la mort."

" Les arbres!!" s'exclamerent tous les autres en choeur.

"Alors on y va!!"

_________________
Ma lame fera couler le sang de mes ennemis
Et ma hache les videra de toutes vie,
Laissant ainsi leur corps meurtris
Au soin du Temps, qui sans pitié sévis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glaurung
Seigneur Dragon - Commandant de l'Armée du Nord
avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 25
Localisation : Erebor
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Race: Dragon
Age: 8600 ans
Etat mental: Guerrier

MessageSujet: Re: Des Marais Infranchissable   Ven 13 Mar - 21:56

Dans un vacarme assourdissant, Glaurung se posa dans les marais aux alentours de Mirkwood. Cela faisait des heures qu'il parcourait les vastes étendues de Rhovanion, à la recherche de quelque convoi de réfugié isolé. Le Dragon vouait une très grande reconnaissance à Morgoth, son maitre, qui l'avait doté d'ailes, comme Smaug et Ancalagon. Pouvoir survoler les Terres du Milieu est un luxe que Glaurung n'avait jusqu'à présent pas pu s'offrir, et il jouissait d'apercevoir le monde en plus petit.

A l'approche du Dragon, la plupart des animaux, qu'ils soient batraciens, poissons ou rongeurs, se hatèrent de décamper, sentant la maléfique présence des créatures de Morgoth. Glaurung les entendit partir d'un air amusé, tandis que son souffle putride se répandait dans les environs.

Soudain, parmi les divers odeurs du marais, le Dragon crut percevoir une autre chose: une odeur humaine. Il y avait des humains par ici. Instinctivement, Glaurung cessa de se reposer et se dressa, l'oeil étincelant de colère, cherchant ou les effluves pourraient le guider. il haissait les humains depuis que Tùrin Turambar, le fils de Hùrin, l'avait terrassé au cours d'un duel épique. Suivant les effluves, la créature parvint devant un petit bosquet, qui sentait fortement l'humain. Il fit semblant de s'en détourner, puis, rapide comme l'éclair, il déchiqueta le bosquet de ses griffes acérées. il piétina les feuilles, écrasa les quelques fleurs. Mais il ne trouva rien. En fait, le-dit bosquet était situé non loin des arbres ou HeimDhall et ses compagnons avaient trouvé refuge. Avouant sa défaite, le Dragon jeta un regard de mépris sur les restes du bosquet, et sa voix puissante s'éleva:

-Vous m'échappez pour cette fois, Humains, mais je vous le rapelle: nul ne berne indéfiniment Glaurung, Ver de Morgoth.

Dans son orgueil infini, Glaurung ne résistait pas à l'idée de donner son nom, espérant voir ses adversaires invisibles trembler de terreur. Puis, jugeant avoir perdu assez de temps comme ça, il s'envola aussi vite qu'il était venu. Le souffle soulevé par le décollage, fit se balancer les arbres. Puis enfin, le Dragon partit: sa silhouette disparu à l'horizon, se dirigeant vers sa forteresse d'Erebor...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HeimDhall
Rôdeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1938
Age : 23
Localisation : Evendim
Emploi/loisirs : Combattant
Humeur : Qui pisse au vent se rinçe les dents
Date d'inscription : 30/12/2008

Feuille de personnage
Race: Dunedain
Age: 24 ans
Etat mental: Impulsif

MessageSujet: Re: Des Marais Infranchissable   Sam 14 Mar - 9:39

-Vous m'échappez pour cette fois, Humains, mais je vous le rapelle: nul ne berne indéfiniment Glaurung, Ver de Morgoth

La compagnie était horrifiée, si elle n'avait pas bougée, ils seraient tous mort. Ils entreprient donc de remercier heimDhall mais n'oserent pas de peur que le dragons ne les entendent. En attendant, on remarqua qu'il manqué du monde. en effet, les 2 nains et les elfes avaient disparus.

"Ou sont-ils partit?"

"Je ne sais pas, sans doute pousses par leur instinct et leur envie de vivre?"

"Peut etre, en attendant ou sommes nous, nous?"

"J'ai repèré de grands arbres vers l'est, pas ceux d'ici, on dirais que la fin n'est qu'a quelques miles."

"Tu es sur?"

"Non, mais c'est ce que je pense."

Ainsi ils se remirent en route, non plus a 9 mais a 4 desormais. Apres 1 heures de marche lente et pas fatiguante, ils arrivèrent enfin aux bords. Le sol etait sec et dur et les autres pleins de feuilles.

"Enfin, on y est, allumez un feu!"

"Non! Si vous en allumez un...attendez."

"Quoi, quel est ton plan?"

"Le dragon peut nous sentir, et voir la nuit. Alors, allumez un feu plus au nord et debrouillez vous pour faire des mannequins, 4 exactement. N'oubliez pas de vous frottez avec le plus longtemps possible."

"D'accord mais t'es sur de ce que tu dis?"

"Allez y au lieu de parler!!"

Les 2 fils d'Hodin partirent et les autres preparent un feu.

"Stop nous on a pas de feu!!"

"Mais eux la bas ils en ont un!"

"Eux c'est pour eloignr le dragon. S'y on en allume un il nous reperera trop vite. Si nous lui faisons croire qu'il nous a tues, il ne reviendra pas vers icic et nous pourront marcher tranquillement."

_________________
Ma lame fera couler le sang de mes ennemis
Et ma hache les videra de toutes vie,
Laissant ainsi leur corps meurtris
Au soin du Temps, qui sans pitié sévis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glaurung
Seigneur Dragon - Commandant de l'Armée du Nord
avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 25
Localisation : Erebor
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Race: Dragon
Age: 8600 ans
Etat mental: Guerrier

MessageSujet: Re: Des Marais Infranchissable   Sam 14 Mar - 21:59

Glaurung, d'une humeure exécrable, survolait encore la lisière de la Foret Noire quand il aperçu un feu qui s'élevait du milieu de Mirkwood. Ce ne pouvaient etre des serviteurs de Morgoth, il s'aventuraient rarement autant au sud. Et les derniers elfes sylvestres s'étaient depuis longtemps réfugiés loin au Sud. Oui, il ne pouvait s'agir... que des Humains qui lui avaient échappé tot à l'heure ! Les insconscients avaient allumés un feu, espérant teniur à l'écart les froidures de la nuit.

En un instand, la colère du Dragon redoubla. Il fonça en piquée vers le pseudo-camps et rassembla ses forces pour lacher une gigantesque boule de feu, d'une grosseur cauchemardesque. La boule de feu frappa de plein fouet le camps de HeimDhall et ses compagnons. Les quatres pantins dressés là par les fils d'Hodin furent carbonisés en un instand. Toutefois, l'incendie s'éteignit aussi vite qu'il était venu. Le vebnt soufflait fort, ce soir-là, et les flammes ne purent atteindre les arbres voisin. Glaurung se posa dans la clairière dévastée, savourant sa vengeance. En effet, l'orgueuilleuse créature ne pouvait concevoir que ses victimes puissent lui échapper une deuxième fois. Le Dragon partit d'un rire puissant, à glacer le sang, que purent entendre toute la compagnie d'HeimDhall. Puis il se calma, et constata avec déplaisir qu'il ne restait aucune trace des silhouettes. C'était ennuyeux. Car Glaurung avait faim à présent, et il aurait aimé se repaitre de la chair de ses victimes. Mais bon, on ne peut pas tout avoir !

L'odeur du bois brulé dissimula à l'odorat du Dragon les effluves des caompagnons. Il s'éleva dans les airs, et contempla la nuit qui recouvrait la sinistre Foret Noire. Et, avant de s'envoler vers le Nord, il songea à envoyer ses meilleurs éclaireurs quadriller cette région, au cas ou de nouveaux réfugiés la traverseraient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HeimDhall
Rôdeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1938
Age : 23
Localisation : Evendim
Emploi/loisirs : Combattant
Humeur : Qui pisse au vent se rinçe les dents
Date d'inscription : 30/12/2008

Feuille de personnage
Race: Dunedain
Age: 24 ans
Etat mental: Impulsif

MessageSujet: Re: Des Marais Infranchissable   Dim 15 Mar - 10:35

La compagnie regardait au nord, vers le soi-disant campemet. De la, ils virent des boules de feu et entendirent le rire du dragon, un rire qui leur glaca le sang. Mais en attendant, ils étaient vivant et cela les rendés quand même joyeux. Ils remercièrent HeimDhall de les avoir sauvés.

"Merci HeimDhall, sans toi on serait tous mort."

"C'est rien, a propos, ou sont donc partit les elfes et les nains?"

"Au nord je pense, avant d'arriver ici, je distingué 5 point noirs."

"Au nord? Mais c'est la qu'habite le dragon!!"

"Eh oui, ils sont peut etre mort."

"Peut etre..."

La compagnie se remit en route vers le nord, vers Erebor d'ailleur qui est l'antre du dragon, en quete de ruisseau d'eau a peu pres potable car apres 2 jours sans eau, on a soif! Ils en trouverent un près de ruines. Elles étaient sur pilotis comme ci une ville fut ici autrefois. Ils furent attirer vers cet endroit. Au debut, les batiments ne s'étaient qu'effondrés mais a^près, il n'y avait plus rien. C'est alors que les 5compagnons s'arretèrent, consterné par leurs macabre decouverte...

"Smaug......"

"C'est Smaug?"

"Oui, il fut tué il y a des années de cela par un homme, juste avec une flèche dans la poitrine gauche."

"On peut prendre ces gemmes pres des ossements?"

"Non!!Elles sont pourries apres etre rester si pres du dragon."

"Que fait on alors?"

"On etabli un campement. Avec, je dit bien, un petit feu dans une maison."

"C'est partit."

Mais alors qu'ils s'installèrent, des points noirs arrivèret sur le lac a l'est...

_________________
Ma lame fera couler le sang de mes ennemis
Et ma hache les videra de toutes vie,
Laissant ainsi leur corps meurtris
Au soin du Temps, qui sans pitié sévis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glaurung
Seigneur Dragon - Commandant de l'Armée du Nord
avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 25
Localisation : Erebor
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Race: Dragon
Age: 8600 ans
Etat mental: Guerrier

MessageSujet: Re: Des Marais Infranchissable   Lun 16 Mar - 21:45

Quatres cavaliers s'approchaient du lac, à bride abbatue. La lune sortit alors des nuages et les éclaira: c'étaient des cataraphractaires de Rhun. Bardés d'or et de casaque précieuse, ils étaient la troupe d'élite des Armées de Morgoth. Leur habileté au sabre et à l'arc n'égalait que leur cruauté, et il faisaient régner la terreur parmi les ennemis du Prince de la Nuit. Ceux-là appartenaient à la garnison d'Erebor. Mais qu'est-ce qui pouvaient les pousser près du lac de Dale en pleine nuit ?

Les cavaliers s'arretèrent. Deux d'entre eux descendirent de cheval, et grimpèrent dans une barque abandonnée. Les orientaux portaient avec eux une créature saucissonnée et abillonnée, qui se débattait tel un beau diable. L'un de leurs collègues resté sur la plage dégaina une arbalète à répétition, l'une des armes les plus meurtrières de cette terre. Il scrutait les ténèbres de la nuit d'un air inquisiteur, le doigt sur la gachette.

Quelques bruits de la barc parvenaient à l'oreilles de HeimDhall et ses compagnons.

-Il n'arrete pas de me regarder...

-Et bien, regarde ailleurs !

-Nous y sommes.

Les orientaux se dressèrent et portèrent la créature, prete à la jeter à l'eau. C'est à ce moment-là que la lune révéla le visage du prisonnier: c'était un des nains qui avait accompagné HeimDhall ! Le malheureux se débattit de toutes ses forces, et arracha son baillon. Porté par le désespoir, il en vint à mordre l'un de ses bourreaux. Ce dernier hurla, et la voix impérieuse du capitaine cataraphractaire parvint depuis la plage.

-Que faites-vous, ô imbéciles ?

-C'est bon, chef, on le tient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HeimDhall
Rôdeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1938
Age : 23
Localisation : Evendim
Emploi/loisirs : Combattant
Humeur : Qui pisse au vent se rinçe les dents
Date d'inscription : 30/12/2008

Feuille de personnage
Race: Dunedain
Age: 24 ans
Etat mental: Impulsif

MessageSujet: Re: Des Marais Infranchissable   Lun 16 Mar - 23:06

"Vous avez entendu?"

"On aurait dit un cri de desespoir!!"

"Vite approchons nous sans faire de bruit!!"

"Je precise sans faire de bruit d'accord? On est pas en ville quoi!!!"

Les compagons s'approchèrent en silence et se cachèrent chacun derrière un batiment. C'est alors qu'ils furent stupéfait, leur ancien compagnon était dans les bras d'êtres qu'ils ne pouvaient pas encore distinguer.

"Des orientaux..."

"Des quoi?"

C'est alors que l'un des quatres gardes s'approcha, il avait surement entendue Balrf. Alors qu'il s'approcha, armé de sa hallebarde, HeimDhall lui sauta dessus et l'étrangla. Balrf pointa son arc en direction d'un autre. D'un seul coup de flèche, l'oriental s'ecroula dans un vavarme assourdissant. Ce qui tout naturellement attira l'attention des deux derniers.

"Reste la et garde le prisonnier!"

"Oui chef"

Soudain Les fils d'Hodin se ruèrent sur le chef et le tuèrent avec leurs haches. C'est alors qu'ils se rassemblèrent autour du dernier garde.

"Tuez le!"

Tout les gardes mort, ils delivrerent le nain.

"Que fais tu la?"

"Je m'echappez de votre aventure qui vous conduira a votre perte!"

"Pffft suis nous on va sortir d'ici."

"Sortir pourquoi?"

"Les gardes ne sont pas seul il doit en avoir plein par ici. Gagnons la foret et cachons nous y quelques temps!"

"Pas une mauvaises idées ca!!"

"Je viens avec vous! Je veux pas etre recapturer!!"

_________________
Ma lame fera couler le sang de mes ennemis
Et ma hache les videra de toutes vie,
Laissant ainsi leur corps meurtris
Au soin du Temps, qui sans pitié sévis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des Marais Infranchissable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des Marais Infranchissable
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monstre des marais •• with Nastazià
» Fruit du Marais
» LES MARAIS D'OKEFENOKEE
» L'assèchement des marais de Bourgoin
» Xanthe, Démon des Marais [Nouvelle fiche personnage]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Lord of the Rings :: Terre du Milieu :: Royaumes nains :: Erebor-
Sauter vers: