Accueil  Portail  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Naissance du Sénéchal Noir

Aller en bas 
AuteurMessage
Adrix
Admin du RP' - Jeune aventurier albinos
avatar

Masculin
Nombre de messages : 204
Age : 25
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Race: Humain
Age: 13
Etat mental: Glandu désespéré

MessageSujet: Naissance du Sénéchal Noir   Ven 3 Avr - 23:09

Les ténèbres s'étendaient désormais en terre du milieu... Plus que jamais disons. Maintenant que Minas Thirit était tombé, le seigneur haradrim, Harkand, avait emporté avec lui deux fabuleux trophées : La légendaire pierre de vision et aussi, et surtout, l'une des filles d'Aragorn, le défunt roi... Une enfant aussi belle que son sang elfique le lui permettait et qui ferait un très bon présent pour le seigneur du Malin. Avec ça, il avait ses chances de s'attirer les faveurs de Morgoth et d'évincer un peu ce maudit dragon qui dirigeait les armées du Nord... Une certaine haine était apparue entre les deux rivaux qui rivalisaient d'ingénosités pour attirer l'attention du maître. Avec sa force de créature monstrueuse, le lezard volant avait toujours eut l'avantage à ce niveau là, mais c'est par sa ruse, ses capacités de meneur et son intelligence qu'Harkand se démarquerait ! Et il verrait bien si ce sac à main sur pattes serait capable de rivaliser avec ça !
Il arrivait déjà en vue de la tour sombre... Il montait un cheval noir comme l'ébène, l'un de ces fameux pur sang, descendant de ceux que possédaient autrefois les immondes Nazguls de Sauron il y a des années de cela. Sa prisonnière était là, elle aussi, ligotée et baillonée et allongée sur l'arrière de la salle, sans plus de ménagement qu'un vulgaire bagage... étrangement elle ne se débattait pas. Son esprit était totalement brisé par ce qu'elle venait de vivre... la mort de ses proches, la prise de la cité et tous ces évenements atroces dont elle avait été témoin. Il n'y avait presque plus de volonté dans son petit coeur tant la souffrance avait été grande. Son âme s'était mit en "repos" pour échapper à la douleur, ce qui arrangerait pas mal son geolier. Il aurait été déçu de devoir abîmer ce joli visage en assomant la jeune femme régulièrement... Enfin bref, tant mieux pour lui, tant pis pour elle.
Il arriva devant les immenses portes de la nouvelle Angband. Une forteresse titanesque qui défiait par sa magnificience la raison et la logique ! Qui serait assez fou pour mener un siège face à ça ?! Il y a avait plus de tours et plus d'archers que d'étoiles dans le ciel ! Même 100 000 guerriers n'auraient put en venir à bout, car c'est dans ses soutterain que les pires créatures de Morgoth sommeillaient... On racontait des rumeurs sur des dragons par dizaines, des loups plus grands que des éléphants et des démons enveloppés de flammes ! Mais personne n'avait eut le courage d'aller vérifier...
Quelques minutes plus tard, Harkand se retrouvait nez à nez avec son seigneur, il posa machinnelement un genoux à terre, en signe de soumission. Morgoth était là, siégeant sur son trône. Il observait son général comme un seigneur observe un serf et la puissance maléfique transpirait de chacun de ses pores ! Grond, son fidèle marteau, était posé à côté de lui alors qu'il portait fierement sa titanesque armure noire... même si aujourd'hui elle était dénuée des trois silmarils qui avait fait sa légende. Il était aussi mutilé à la jambe, l'un de ses pieds ayant été tranchés par le passé. Mais rien qu'à le regardait on avait l'impression qu'il pourrait vous tuer rien qu'en vous regardant... ce n'était pas forcément très loin de la vérité, car il faisait plusieurs mètres de plus que les plus grands des hommes !


-Seigneur, je viens vous annoncer la prise de Minas Thirit, la cité blanche est entre nos mains...


-Bien... Qu'en est-il de la lignée d'Isildur ?


Morgoth était au courant de ce que cette famille avait put causer comme ennuis à son bras droit, Sauron, et ne voulait subir le même sort à aucun prétexte !


-Presque tous sont morts... Aragorn à succombé tout comme sa femme. Presque tous leurs enfants ont succombé. Seule la plus jeune des filles était absente, ainsi que celle qui occupe la place de reine du Rohan. Eldarion, l'héritier, devrait être mort à l'heure qui l'est... Je vous apporte quelques menus présents de guerre.


Il sortit le palantir de sa cape, et à sa vue, les yeux de Morgoth s'illuminèrent d'une flamme malsaine. Voilà qui était très intéressant pour lui.


-Cette pierre de vision était cachée dans Minas Thirit... grâce à elle, je sais désormais qu'un important conseil se tient en Rohan où sont rassemblés la plupart de vos ennemis, maître.


-Très bon travail...


Morgoth se saisit du joujou de sa longue main gantée d'acier et usa de sa magie sur cet artefact... Il voulait voir Edoras immédiatement... Un nuage tourbillonna dans l'orbe noire puis une image se forma peu à peu... Oui, voilà, c'était net à présent.

-QUOI ?!


Il s'agissait d'un gamin aux cheveux de neige en train de lui tirer la langue tout en effectuant une singulière grimace accompagnée d'un geste du bras que je ne citerai pas pour ne pas choquer les âmes sensibles du coin...


-Le petit insolent... il paiera...


A des milliers de miles de là, Adrix éternuait subitement, tout en ayant un drôle de pressentiment néfaste..
C'est alors que surgit la fille d'Elessar.


-Et voici l'une des dernières héritière du trône du Gondor... Elle est à vous maître...

Morgoth eut alors une idée. Une merveilleuse et horrible idée ! Il demanda à Harkand quelque chose que jamais général n'avait ordonné à ses subordonnés. Une réclamation que l'haradrim se ferait une joie de satisfaire bien entendu ! Il attrapa sa captive, et l'entraîna dans une des nombreuses chambres de la forteresse maléfique... Là, il lui arracha ses vêtements... Elle sembla alors se reveiller subitement et poussa un cri d'effroi, mais trop tard, déjà "l'outilllage" du suderon commençait son travail avec professionnalisme. Peu à peu, l'esprit de la jeune fille s'embruma, et la volonté de son corps finit par prendre le dessus sur celui de son esprit... Les cris de terreur qui secouèrent les catacombes se mêlèrent peu à peu à des cris de jouissances qui finirent par dominer le vacarme... Nan sérieux j'vais pas vous faire les détails hein...
Quelques jours plus tard, la jeune fille était enceinte d'un enfant d'Harkand, qui avait dut s'y reprendre à plusieurs fois pour arriver à ce résultat. Mais il faisait son travail avec beaucoup de sérieux, la beauté de la gondorienne ne gâchait rien bien entendu. Mais la cruauté de Morgoth n'avait aucune limite, de même que son esprit tordu.
Il récupéra la jeune fille enceinte, dont le corps avait été maintenu en permanence sous des drogues pour l'empecher de suicider avant l'accomplissement de sa partie du boulot... Aidé par sa sombre magie, il ouvrit le coeur de la princesse, sans la tuer, et récupéra l'embryon encore en formation... Il referma le trou qu'il avait fait puis plongea le pheotus encore vivant dans un liquide noir... Là, ses sombres pouvoirs entrèrent en action. Et ce qui aurait du durer des années ne prit qu'une poignée de jours : l'enfant atteint l'âge adulte ! Mais non, il n'était pas un simple nourrisson à la croissance rapide, il était imprégné de l'énergie maléfique de son maître, de la magie de sa mère et de la bravoure de sa lignée ! Non, plus que tout, il était le guerrier parfait ! Le messager de l'Apocalypse... C'est ainsi que le Sénéchal Noir fit ses premiers pas en ce monde, et sa venue était synonyme de fin du monde pour l'humanité...
Il s'avança devant sa mère. Cette dernière, faible et mourrante, sembla le reconnaître. Elle tendit une main vers son enfant. Elle le savait, elle savait que c'était lui. Elle plaçait tous ces derniers espoirs dans ce fruit de ses entrailles... Fruit qui n'agit pas come une gentille popomme et qui attrapa subitement la gorge de sa pauvre mère.


-Tue la...


Sans se poser plus de questions, il s'exécuta froidement, nullement troublé par les cris de terreur de celle qui lui avait donné la vie.

-Qui sers-tu ?

-Le Seigneur des Ténèbres...


-Qui combats-tu ?

-Les peuples libres et leurs alliés...


-Qui est ton maître ? A qui dois-tu la vie ?

-Morgoth le Magnifique...


-Bien... J'ai un travail pour toi, mon cher petit... Rends toi à Edoras et traque, tue, mutile tous ceux qui se dressent nous ! Que pas un seul n'en réchappe ! Et pour cela...


Il lui donna Grond, le Marteau des Enfers, symbole de sa puissance et sa confiance en son nouveau champion... Il serait le nouveau bras droit du seigneur des ténèbres ! Le nom du Sénéchal Noir ferait trembler ce misérable monde !


-Ah et j'oubliais...


Il lui montra le Palantir où la tronche d'Adrix était encore bien visible.

-Rapporte moi sa tête

Vêtu d'une armure noire comme l'ébène, et pourvu d'armes et des sorts aussi mortelles que variés, il se saisit d'une ombre ailée pour voler droit vers Edoras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glorfindel
Admin déchu - Seigneur d'Imladris
avatar

Masculin
Nombre de messages : 981
Age : 24
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Race: Elfe
Age: 8546
Etat mental: Soucieux, stressé

MessageSujet: Re: Naissance du Sénéchal Noir   Ven 24 Avr - 18:55

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Naissance du Sénéchal Noir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Sénéchal Noir reprend du service [DC]
» Temps de peinture
» Mordor 750
» Le Sénéchal Noir (terminé)
» Le Sénéchal Noir sort de l'ombre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Lord of the Rings :: Hors-Rpg :: Archives-
Sauter vers: