Accueil  Portail  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A la Chasse

Aller en bas 
AuteurMessage
Eberk
Rôdeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 217
Age : 29
Localisation : Minas Tirith
Emploi/loisirs : Rôdeur
Humeur : loyal-bon
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Race: Humains
Age: 32
Etat mental: Rôdeur

MessageSujet: A la Chasse   Jeu 16 Juil - 17:41

La cime des arbres, tremblaient sous la force du vent. Les rafales se faisaient de plus en plus forte. Aucun son, aucun piaillement d'oiseau se faisaient entendre. Sauf le sifflement du vent, passant aux travers des branches. L'œil expert, les mains moitent. Depuis fort longtemps Eberk n'était allé à la chasse. Derrière un buisson, regarda les alentours, des bruits de pas venaient vers lui. Tapis dans l'ombre, son capuchon rabattu sur sa tête. Il attendait, les feuilles du buisson, fouettant son visage. Il encocha une flèche à son arc, sans bruit. Les pas se rapprochaient, des bottes en ferrailles. Un grognement venait du carrefour plus loin. D'habitude les forets de l'Ithilien étaient plutôt calme.

Eberk attendait, un orque arrivait. De forte carrure, des bras musculeux. Un visage sévère, des yeux énormes, il mesurait entre 1m90 et 2 mètres. "Comment abattre un monstre pareille" pensa Eberk. Il encocha une deuxième flèche. Fixa l'orque et un sifflement perça le vent. Une alla dans un bras et l'autre dans la gorge. L'orque poussa un grognement horrible. Eberk sorti du buisson telle une proie chassant du gibier. Il dégaina son épée et mit à bas l'orque et lui demanda.

-Qu'as- tu à m'apprendre sur l'attaque de la Moria. Parle où je t'éventre. Je n'aurais aucune pitié venant de toi, comme tes amis en ont eu aucune pour mon cousin.

L'orque ricana, il cracha du sang, ses yeux brillaient de méchanceté. S'il était debout sans doute qu'Eberk n'aurais eu aucune chance.

-Je n'ai rien à t'apprendre, sache que je n'ai rien à voir la dedans.

Un sourire ironique, se dessina sur le visage du Rôdeur. Une fureur s'empara de lui, il sera son épée plus fort. Et l'abattis sur l'énorme gorge de l'orque. Le sang éclaboussa Eberk. Il nettoya son épée avec un tissu et reprit sa route vengeresse vers les portes de la Moria.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sauron.forumpro.fr
Radagast
Administrateur principal- Magicien brun
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1486
Age : 25
Emploi/loisirs : Regarder les arbres pousser...
Humeur : Pensif...
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Race: Istar
Age: Des milliers d'années...
Etat mental: Heureux et épanoui !

MessageSujet: Re: A la Chasse   Dim 26 Juil - 16:39

HRP: Dsl, il s'agit d'un petit post

Alors que Erberk partait vers les portes de la Moria après avoir tué les orcs, un bruit sourd de cavalerie se fit entendre derrière lui. Bientot, avant meme que le jeune rodeur n'ai pu s'abriter, surgirent dans un nuage de poussière une trentaine de cavaliers de Gondor. Il n'était pas étonnant d'en trouver ces temps-ci dans les Foret d'Ithilien, car les débris de l'Armée d'Elessar luttaient toujours contre l'envahisseurs, profitant de l'immensité de la Foret et de la dispersion des forces de Morgoth. Ceux-là venaient d'Osgiliath, la cité en ruine depuis laquelle l'Intendant Elboron menait la lutte contre les Ténèbres.

Spoiler:
 

Erberk n'avait donc rien à craindre de ces nouveaux venus. L'un d'entre eux, qui portait au sommet de sa pique une tete d'Orc et dont els parures de l'uniforme annonçaient un capitaine descendit de cheval, et s'avança vers Erberk le Rodeur.

-Bienvenue à toi, si tu es un ami du Gondor ! Je me nomme Amencil, fils d'Eanril. Tu sembles fatigué, veux-tu te joindre à nous ? Nous revenons d'une importante mission dans le Sud, et l'Intendant nous mande à Osgiliath.

_________________
« Car Radagast, le quatrième, se prit d'amour pour toutes les bêtes et les oiseaux qui foisonnaient en Terre du Milieu, et il renonça à la compagnie des Elfes et des Hommes, passant ses jours parmi les créatures sauvages. »

La volonté du Mal ruine souvent le Mal. J.R.R Tolkien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-sa.superforum.fr/forum
Eberk
Rôdeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 217
Age : 29
Localisation : Minas Tirith
Emploi/loisirs : Rôdeur
Humeur : loyal-bon
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Race: Humains
Age: 32
Etat mental: Rôdeur

MessageSujet: Re: A la Chasse   Dim 26 Juil - 17:15

Eberk très fatigué poursuivait sa route vers le nord. Le sang de l'orque ruisselait sur sa tunique, le soleil lui brûlait la peau. Il continua sa marche, aucun vent ne passait au travers de la cime des arbres. L'air était lourd et fatiguant. Les oiseaux piaillaient au-dessus de sa tête. Quand il entendit au loin un bruit de galop. Une troupe de cavaliers venait dans sa direction.
Eberk n'avait donc rien à craindre de ces nouveaux venus. L'un d'entre eux, qui portait au sommet de sa pique une tête d'Orc et dont els parures de l'uniforme annonçaient un capitaine descendit de cheval, et s'avança vers Eberk le Rôdeur.

-Bienvenue à toi, si tu es un ami du Gondor ! Je me nomme Amencil, fils d'Eanril. Tu sembles fatigué, veux-tu te joindre à nous ? Nous revenons d'une importante mission dans le Sud, et l'Intendant nous mande à Osgiliath.


Eberk regardait d'un œil discret les nouveaux venus.

-Je souhaite me joindre à vous Amencil. Je voyage depuis bien longtemps déjà. Je reviens d'une longue quête et je repars bientôt. Mais votre offre et alléchante et je vais vous suivre.

Eberk riait, la pensée de son cousin lui revint à l'esprit. Il peut bien se détourner de son chemin et repartir vers la Moria un peu plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sauron.forumpro.fr
Radagast
Administrateur principal- Magicien brun
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1486
Age : 25
Emploi/loisirs : Regarder les arbres pousser...
Humeur : Pensif...
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Race: Istar
Age: Des milliers d'années...
Etat mental: Heureux et épanoui !

MessageSujet: Re: A la Chasse   Lun 27 Juil - 15:57

Le nommé Eberk acceptait de les accompagner, mais il mentionnait une autre quete à accomplir. C'est pourquoi Amencil précisa:

-Qu'il en soit ainsi. Mais sachez que depuis Osgiliath, vous pourrez traverser toute les Terres du Milieu sur l'Anduin, ce qui ne peut que faciliter votre quete.

Puis, un cavalier du Gondor arriva, tenant par la bride une jument gris tachetée, à l'air placide. Tandis que el cavalier donnait le cheval à Amencil, ce dernier ajouta

-Puisse cet animal vous porter plus de chances qu'à son précédent cavalier.

C'est alors que la terre trembla. Le bruit sourd d'un pas de géant se fit entendre en provenance du Nord. Les chevaux paniquèret, certains tentèrent d'échapper à leur maitres. Ces derniers les retinrent, mais la peur se lisait dans tous les visages. La voix vacillante, le capitaine déclara:

-Je reconnaitrai ces pas entre milles... Il s'agit d'un Mumak de Harad se dirigeant droit sur nous. Sans doute porte-t-il une tour avec de nombreux archers ennemis...

-Seigneur, que faut-il faire ?

-Nous n'avons pas le choix, il faut l'intercepter, car de toute manière, nous ne pourrons échapper à son flair. Un bon archer pourrait abattre dès le début le Mahud qui guide la bete, ce qui nous donnerait une chance...

_________________
« Car Radagast, le quatrième, se prit d'amour pour toutes les bêtes et les oiseaux qui foisonnaient en Terre du Milieu, et il renonça à la compagnie des Elfes et des Hommes, passant ses jours parmi les créatures sauvages. »

La volonté du Mal ruine souvent le Mal. J.R.R Tolkien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-sa.superforum.fr/forum
Eberk
Rôdeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 217
Age : 29
Localisation : Minas Tirith
Emploi/loisirs : Rôdeur
Humeur : loyal-bon
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Race: Humains
Age: 32
Etat mental: Rôdeur

MessageSujet: Re: A la Chasse   Sam 1 Aoû - 2:16

Les pas du Mûmaks résonnaient dans la foret de l'ithilien. Les chants de guerre haradrim, venaient jusqu'aux oreilles des rôdeurs. Amencil donnait ses ordres à ses hommes. Eberk les regardaient l'air béa. L'agitation qui régnait le laissa sur place. Peu importait l'endroit et lieu où il devait affronter la bête immonde, le seul crédo du rôdeur fut de le mettre à bas. Il suivi sans rien dire les hommes du gondor, se faufilant dans des fougères. Invisble aux yeux des haradrims, vêtu d'une cape verte, il se fondit complètement dans le décor.

Le Mûmak approchait, les haradrims chantaient de plus en plus fort. Amencil voyait le chemin qu'empruntait la bête. Eberk décocha une floche, la mettant discrètement sur la corde.

"Comment dois-je faire?" pensa le rôdeur. Le mahûd!

Il prit son souffle, ferma l'oeil droit, la sueur perlait sur son front. L'air était pesant et lourd. La vision se rétrécit, ses lèvres asséchaient. Le sifflement de la flèche transperçant le vent siffla au-dessus des têtes. Elle alla se figeait dans le bras gauche du Mahûd. Il tomba, la bête pencha et s'écroula, faisant tomber la tour sur son dos. Elle était encore en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sauron.forumpro.fr
Radagast
Administrateur principal- Magicien brun
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1486
Age : 25
Emploi/loisirs : Regarder les arbres pousser...
Humeur : Pensif...
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Race: Istar
Age: Des milliers d'années...
Etat mental: Heureux et épanoui !

MessageSujet: Re: A la Chasse   Mer 12 Aoû - 11:32

Le tir d'Eberk avait atteint le bras gauche du Mahud qui conduisait le Mumak. Le Mauvais Homme, prit par la douleur et par la surprise, tomba de son animal dans un cri. Toutefois, ces hommes du Grand Sud étaient résistants: c'est ainsi qu'on vit le Mahud se relever en se tenant le bras, le visage empli de haine.

De son coté, le Mumak se trouva désemparé par la disparition de son guide. Il devint comme fou, et s'agita dans tous les sens. Ses défense hérissées de piquesles arbres, tandis que le bruit de ses pas assourdissait les cavaliers du Gondor.

L'Oliphant s'était mis à courir dans tous les sens, et ce qui devait arriver arriva: la tour contenant les haradrims quitta sa place et s'effondra dans un bruit sourd. Beaucoup de haradrims périrent lros de la chute, mais une vingtaine d'entre eux, menés par le Mahud, survécurent et entreprirent de se barricader dans les ruines de leur tour, prévoyant qu'un ennemi invisible les attaquerait bientot.

Et de fait, les Gondoriens comptaient profiter du désarroi de la bete pour annihiler en une charge les mauvais hommes Amencil épéronna son cheval et clama:

-En avant ! Le mahud ne doit surtout pas nous échapper !

En effet, si le conducteur échappait aux lames des soldats du Gondor, rien ne pourrait l'empecher de reprendre le control de l'animal, et cette prise de risque aura été vaine.

Au signal de leur capitaine, les cavaliers de Gondor sortirent des fourés et chargèrent les haradrims barricadés, oriflamme au vent. Le bruit du cor fut couvert par les piétinements du Mumak, mais les haradrims avaient repérés leurs adversaires. Une douzaine d'entre eux tirèrent avec leurs arcs, tandis que le Mahud s'armait d'un lourd cimeterre et conduisait les lanciers au-devant des cavaliers.

Les flèches s'abbatirent sur la troupe, et cinq cavaliers s'effondrèrent avec leurs chevaux. Trois d'entre eux ne devaient jamais se relever, mais les autres étaient grièvement blessé. Toutefois, Amencil n'arreta pas la chargé pour autant. En aucun cas, l'ennemi ne devait pouvoir tirer à nouveau. Le choc avec les lanciers de Harad était imminent...

_________________
« Car Radagast, le quatrième, se prit d'amour pour toutes les bêtes et les oiseaux qui foisonnaient en Terre du Milieu, et il renonça à la compagnie des Elfes et des Hommes, passant ses jours parmi les créatures sauvages. »

La volonté du Mal ruine souvent le Mal. J.R.R Tolkien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-sa.superforum.fr/forum
Eberk
Rôdeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 217
Age : 29
Localisation : Minas Tirith
Emploi/loisirs : Rôdeur
Humeur : loyal-bon
Date d'inscription : 15/07/2009

Feuille de personnage
Race: Humains
Age: 32
Etat mental: Rôdeur

MessageSujet: Re: A la Chasse   Lun 24 Aoû - 17:36

Eberk avait loupé sa cible, le chef Mahûd tomba au sol. Emportant le monstre sur la gauche, allant frapper les arbres alentour. Les hommes avaient l'impression d'un bulldozer démolissant la forêt. Le chef Mahûd se releva et Amencil et ses cavaliers se jetèrent sur lui. Cinq des cavaliers tombèrent, pour ne jamais rouvrir les yeux.
Eberk se frotta les yeux, des poussières virevoltant venaient de si loger. Des larmes commencèrent à couler sur son visage. Laissant apparaître une petite traîné blanche. Il décocha une flèche de son carquois et remarqua les archers sur le dos de la créature. La flèche transperça l'air, allant se mettre dans le foie de l'ennemi. L'Haradrim s'écroula au sol, des arches d'Amencil étaient restés derrière le rôdeur.

-Préparez vos flèches! Visaient les tours, nous devons les faire tombaient et aider Amencil.

Les guerriers répondirent en imitant le rôdeur. Ils mirent leur flèche en position et soudain. Une vingtaine de flèche allèrent empaler les suderons dans la tour. Six d'entres eux ne se relèveront jamais.
Quand plus bas dans la contrée, Eberk entendit hurlait Amencil. le chef Mahûd se jetait sur lui. Accompagner de quinze Suderons. L'affrontement devait avoir lieu et les deux entrechoqueront les armes très bientôt. Mais Eberk encocha de nouveau deux flèches, les hommes aussi. Et une nouvelle pluie de flèche s'abattit de nouveau sur les hommes du Sud. Eberk Hurla en direction d'Amencil.

-Remontez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sauron.forumpro.fr
Radagast
Administrateur principal- Magicien brun
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1486
Age : 25
Emploi/loisirs : Regarder les arbres pousser...
Humeur : Pensif...
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Race: Istar
Age: Des milliers d'années...
Etat mental: Heureux et épanoui !

MessageSujet: Re: A la Chasse   Sam 5 Sep - 18:41

Et ce fut le choc. Diminués par la pluie de flèches, les haradrims accompagnant leur chef surent néanmoins dresser leurs lances face à l'attaquant. Plusieurs chevaux s'effondrèrent, le poitrail percé, tandis que leurs cavaliers jetés à terre étaient massacrés au cimeterre, malgré leur armure. Mais passé les premeir instands, les Gondoriens se ressaisirent, et la cavalerie montra sa supériorité sur l'infanterie. Les cavaliers formèrent un cercle autour des lanciers haradrims, malgré le feu des derniers archers de la tour, et les exterminèrent en peu de temps, fort de leur vitesse et de leur hauteur.

Mais le chef Mahud n'abandonait pas la partie. Décapitant un cavalier descendu à terre qui s'opposait à lui, il se jeta sur Amencil, dans un effrayant cri de guerre. Le capitaine surpris, alors en plein combat contre un piquier de Harad, fut jeté à terre, et son épée atterit au loin. Il aurait sans doute succombé si, sous les ordres d'Eberk, une pluie nouvelle pluie de flèches ne s'était pas abbatue, et n'avait pas percé le chef Mahud au coeur. Le chef des haradrims s'effondra à coté de sa victime, ses yeux exorbités refletant encore toute la haine qui habitait son ame noire.

La bataille était presque finie. Tandis que quelques cavaliers du Gondor lançaient l'ultime assaut sur la tour du Mumak, où s'étaient réfugiés les haradrims survivants, Amencil se relevait péniblement, portant la main sur son coeur. Car avant de mourir, le Chef Haradrim avait eu le temps de percer son adversaire de deux coup de couteaux. Certes, les blessures en elle-meme n'avaient pas affecté de points vitaux. Mais la lame avec laquelle il avait été frappée avait été enduite d'un poison de Kharna parmi les plus puissants. Et voilà que le douloureux fluide se répandait dans les artères du capitaine de Gondor, qui ne parvenait à rester debout qu'au pris d'une grande souffrance.

Deux hommes mirent pieds à terre pour soutenir Amencil, qui posa son regard fatigué:

-Je vous dois la vie, Sire Eberk. je vous demande pardon de ne pas avoir obéi à votre injonction de remonter tout à l'heure, je croyais encore pouvoir vaincre mon adversaire. J'avais tord.

Le capitaine jeta un regard distant au Mumak qui agonisais, ses organes écrasés par son propre poid, avant de continuer:

-Ne nous attardons plus ici. Il nous faus rejoindre Osgiliath sans tarder !

De fait, seul les guérisseurs du Gndor, qui s'étaient réfugiés à Osgiliath aux cotés d'Elboron, étaient capable de guérir Amencil du poison qui l'envahissait...

_________________
« Car Radagast, le quatrième, se prit d'amour pour toutes les bêtes et les oiseaux qui foisonnaient en Terre du Milieu, et il renonça à la compagnie des Elfes et des Hommes, passant ses jours parmi les créatures sauvages. »

La volonté du Mal ruine souvent le Mal. J.R.R Tolkien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-sa.superforum.fr/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la Chasse   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la Chasse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3
» Tableau de chasse des crânes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Lord of the Rings :: Terre du Milieu :: Royaumes humains :: Gondor :: Ithilien-
Sauter vers: