Accueil  Portail  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La descente du fleuve /-/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Radagast
Administrateur principal- Magicien brun
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1486
Age : 24
Emploi/loisirs : Regarder les arbres pousser...
Humeur : Pensif...
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Race: Istar
Age: Des milliers d'années...
Etat mental: Heureux et épanoui !

MessageSujet: La descente du fleuve /-/   Jeu 10 Sep - 9:16

L'Anduin, enfin. La troupe d'aventuriers menée par Radagast le Brun venait enfin d'atteindre les rives du plus grand fleuve des Terre du Milieux. L'immensité bleutée du fleuve s'étalait à perte de vue sous leurs yeux, et la rive opposée de l'Anduin leur paraissait bien lointaine.

Mais une triste vision attira le regard de Radagast. Autour de lui, le magicien pouvait apercevoir nombre de souches d'arbres calcinées, et de troncs à l'écorce noire renversés à terre. Une sombre odeur de souffre régnait encore sur les lieux. Ici s'étendait jadis l'un des rares bois bordant le fleuve Anduin. Le Mage Brun, malgré sa révulsion bien connue envers l'abbatage des arbres, comptait se servir du bois de cette foret pour construire les barques que la Compagnie devait emprunter pour descendre le fleuve. En effet, les mules transportaient tout le matériel nécessaire à la construction d'une barque, mais il manquait l'élement fondamental d'un tel engin: du bois.

L'incendie était-il d'origine naturelle, où bien avait-il été déclenché volontairement par des Serviteurs des ténèbres ? Nul ne pouvait le savoir. Toujours est-il qu'il venait ruiner les espoirs de Radagast concernant la descente de l'Anduin. Le regard effondré, le Mage brun s'assis sur un rocher tout proche, et parla d'une voix brisée:

-Mes amis... C'est avec ces arbres que nous devions descendre le fleuve...

Il ne savait plus comment faire, il n'avait plus rien à proposer. A présent, il était trop tard pour penser rejoidnre HeimDhall...


C'est alors que la voix de Elrohir, qui scrutait l'horizon de ses yeux perçants d'elfe du haut d'un petit talus, se fit entendre:

-Maitre Radagast... Un navire descend du Nord !

Le Magicien interdit se leva de son rocher et, suivi des quatres Drùedains l'escortant en tout lieu, se rendit aux cotés d'Elrohir. Et effectivement, lui aussi, de sa vue d'Istari, pouvait apercevoir une frégate qui descendait tranquillement le fleuve. Mais un détail important l'alerta:

-Ce navire... il porte le fanion des Corsaires d'Umbar !

Lui-meme faillit frémir devant cette évocation. Nul n'ignorait la cruauté avec laquelle les corsaires d'Umbar, désormais au service de Morgoth, ravageaient les cotes du Gondor. A présent, voici un de leurs navires qui se dirigeait droit sur la Commnauté du Silmaril !

Les membres de la Compagnie auraient certes le temps de se cacher derrière des rochers pendant le passage du bateau. Qui plus est, l'équipage devait etre trop absorbé par l'art de la navigation pour les remarquer. Mais subitement, une dangereuse idée venait de germer dans l'esprit de Radagast. Le Mage s'assis à terre pour y méditer. Si la communauté ne pouvait pas descendre le fleuve en barque... ce navire ennemi n'était aps le seul moyen d'y remédier ? Certes, les compagnons étaient peu nombreux pour un tel assaut. Mais chacun d'entre eux possédait la vaillance de dix hommes. Et qui plus est, l'équipage de ce vaisseau devait avoir été diminué par les raids contre les villes fortifiées de Gondor...

Brusquement, Radagast prit sa décision. Il se leva et annonça, se dressant face à Halt, Eléonore, Elrohir, Silène et Adrix:

-Mes amis, je crois qu'il s'agit du seul moyen pour nous de descendre en sécurité le fleuve: nous allos nous emparer de ce batiment appartenant à l'Ennemi ! De fait, cette opération peut vous paraitre risquée. Mais si nous réussissons à attirer l'équipage à terre, nous aurions une chance de les vaincre.

C'est alors qu'une grave question se posa. Il ajouta alors, d'une voix beaucoup moin édifiante:

-Encore nous faudrait-il un appat... Quelque-chose qui fasse tomber ces corsaires dans els piège...

_________________
« Car Radagast, le quatrième, se prit d'amour pour toutes les bêtes et les oiseaux qui foisonnaient en Terre du Milieu, et il renonça à la compagnie des Elfes et des Hommes, passant ses jours parmi les créatures sauvages. »

La volonté du Mal ruine souvent le Mal. J.R.R Tolkien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-sa.superforum.fr/forum
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La descente du fleuve /-/   Jeu 10 Sep - 18:39

Lothemos réfléchissait mais il ne trouver pas de solution... Mais il pensa que ces corsaire était trés attiraient par l'argent regardant prés du fleuve un endroit adéquoite pour mettre l'argent.

IL appreçut un rocher assez élevé sur le bord du fleuve, il avait deux idée soit trouver le moyen de discrètement plaçé une bourse soit quelqu'un pourrait avec une bourse faire semblant d'ignorer que se sont des corsaire il déscendront pour le détrousser et les autres pénetreront au combat pour les abbatre...

Il penchait plus pour la solution de la bourse il serait plus discret d'entrer pendant qu'il se dispute l'argent. mais le bateau corsaire avancé il se dirigea vers Radagast et lui expliqua ses idée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La descente du fleuve /-/   Ven 25 Sep - 22:55

Les empreintes étaient formelles, des orques étaient passé par-la... Facilement reconnaissable par des traces profondes des bottes en métal. Ils se tenaient en embuscade dans la foret, prêt a mitrailler le rôdeur et le nain de multiples flèches orques...
Tiens ? Pourquoi justement il ne tiraient pas ?
Halt s'approcha lentement d'un arbre et si colla. La hache a la main, il scruta la cime pour espérer trouver un adversaire caché dans les branches. Peine perdu...De multiples questions se bousculaient dans la tête du nain et il voulu en faire part au rôdeur. Il se retourna doucement mais ne put apercevoir HeimDall. Mais qu'est qu'il foutait celui-la ? Jamais la quand on avait besoin de lui !
Il ne pouvait prendre le risque de parler, ses éclats de voix attireraient surement les orques. Il ne pouvait pas non plus se barrer de la foret, au risque de se retrouver criblé de flèches. Il pensa a lancer quelques pierres mais les orques se demanderaient se demanderai ceux que fout des pierre en lévitation, il n'était pas aussi idiot. Quoi que...
Mais bon, Halt ne pouvait plaisanter, il jouait surement sa vie... Il decida quand mème de murmurer le nom de son "Ami"

-HeimDall...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La descente du fleuve /-/   Dim 11 Oct - 18:59

[ réserver ( enfin ) ]
Revenir en haut Aller en bas
Adrix
Admin du RP' - Jeune aventurier albinos
avatar

Masculin
Nombre de messages : 204
Age : 24
Date d'inscription : 20/11/2008

Feuille de personnage
Race: Humain
Age: 13
Etat mental: Glandu désespéré

MessageSujet: Re: La descente du fleuve /-/   Mer 21 Oct - 23:36

Capturer un bâteau pirate... Quelle bonne idée, le voyage serait considérablement ralenti une fois sur un navire digne de ce nom. Plus besoin de marcher, les flots se chargeraient des les porter, et les rameurs aussi, voilà qui convenait parfaitement à la petite princesse en herbe ! C'est vrai quoi, son sang royal était formel, elle n'avait pas à remuer son auguste postérieur, il y avait des porteurs pour ces tâches ingrates. Pour peu que ce vieux croûton de Radagast se décide à la laisser jouer le rôle de capitaine, elle aurait la belle vie pendant toute la partie suivante de cette satanée communauté. Bon point pour elle.
Encore fallait-ils devenir les maîtres du navire, et pour ça, les pirates, propriétaires actuels, étaient un obstacles de tailles. Ces barbares aux sabres tranchants avaient en effet la manie stupide de ne pas donner leurs vaisseaux aux ennemis, idiot n'est-ce pas ? Enfin bref, vu leurs équipes de troufions, un abordage direct n'était pas envisageable. Entre les magiciens soit stupides soit statufiés, les nains bruyants et toutes les autres gênes, ce n'était pas gagné pour une bataille.
Pour une fois, l'ancêtre avait donc raison, ils avaient besoin d'un appât. Quelque chose de facilement sacrifiable dont la perte ne poserait pas problèmes... Et bien... Autant en profiter pour envoyer le glandu en chef n'est-ce pas ?
Elle s'avança d'un pas assuré vers Radagast.


-Ne vous en faîtes pas noble magicien, j'ai là un candidat pour servir d'appât.

Adrix, un peu plus loin derrière, occupé à porter le matériel excessif de son altesse, se figea soudain. Un courrant glacé lui parcourut l'échine, malgré son cerveau malformé, il savait d'instinct qu'il n'allait pas aimer la suite. Ce sentiment de frayeur se confirma lorsqu'il vit Eléonor se tourner vers lui avec un sourire plus chaleureux et charmeur que jamais. Et même si aux yeux de tous c'eut put passer pour une preuve d'affection, au regard du paysan cela donnait plutôt quelque chose de plus dangereux que la masse du Sénéchal Noir...
A peu prêt ça mais en plus féminin et en plus royal.

Spoiler:
 

Vous voyez le genre ? Non ? Tant pis. Il protesta énergiquement sans se poser de questions. Rôdeur le raton laveur, qui était bien entendu comprit dans le lot avec son malheureux maître, se joignit au mouvement.

-Eeeeeh !

Une argumentation sans faille n'est-il pas ?

-Adrix, noble héros, n'ait pas peur. Tu devras juste faire diversion...

-Mais t'es complètement folle je vais pas me déguiser en vahinée ?!

http://www.youtube.com/watch?v=2cpE_CamMMI

-Luau ! Ne vous demandez si c'est un naze ou un pauvre con ! Si vous avez faim egorgez mon joyeux compagnon ! A la file indienne, chers petites hyènes, venez me défoncez à l'Haradieeeeenne !
Ooooouuuuh y d'la guerre


-Scouic scouic scouic !

-Y aaaa du plaisir !

-Scouic scouic scouic !

-Régaleeeeez vous ! Dans le con on pille tout ! Whou !

Et pour terminer sa petite danse, il dégaina Anduril. Alors maintenant parlons mathématiques. Imaginez des pirates, pas vraiment des lumières, ajoutez à ça un gamin déguisez en vahinée et un râton qui sortent d'un buisson et dont le costume est vraiment improbable, multipliez par une chanson aux paroles provocatrices et innoventes. Enfin, ajoutez une épée magique et légendaire que tout le monde connaît... et vous aurez pourquoi la majorité des pirates partirent à la poursuite du malchanceux gamins qui,s 'il n'était pâs un héros, était au moins bon pour la course à pied.

-AAAAAAAAAAAAH

Il ne restait plus que 4 clampins pour garder le navire. Sans se préoccuper du sort de son mari potentiel, la princesse sonna alors l'attaque, tentant ainsi d'usurper la place de Radagast du même coup... Ouai c'est vraiment une vilaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radagast
Administrateur principal- Magicien brun
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1486
Age : 24
Emploi/loisirs : Regarder les arbres pousser...
Humeur : Pensif...
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Race: Istar
Age: Des milliers d'années...
Etat mental: Heureux et épanoui !

MessageSujet: Re: La descente du fleuve /-/   Ven 23 Oct - 9:08

Ainsi, la ruse avait fonctionné, Adrix et Rodeur, afflubé de déguisements pour le moin étranges, avait réussi à attirer l'équipage du navire pirate sur la berge. Seule une poignée de corsaires, du menu fretin, étaient restés à bord. Radagast, qui se tenaient jusqu'là caché derrière le rochers, en compagnie des autres membres de la Communauté, donna le signal de l'attaque:

-En avant, compagnons !!!
Sus à l'ennemi !

Les corsaires à la poursuite de Adrix et de Rodeur se retournèrent, mais il était déjà trop tard: passant sur la passerelle, les membres de la Compagnie s'étaient rué à l'assaut de leur bateau. Une lueur blanche éblouissante s'échappa du baton de Radagast, et les deux hommes d'Umbar qui gardaient la passerelle furent balayés par un souffle magique d'une rare violence, qui les propulsa sur l'autre rive. Menés par Ghan-bur-Khan, els Drùedains se faufilaient partout sur le navire, et abbataient les pirates isolés de leur sarbacane. Elladan dégaina son cimeterre elfique et, d'un revers de lame, décapita un corsaire d'Umbar qui était venu à sa rencontre, hache levée.

Mais un problème se posait: les chevaux et les mules qui accompagnaient les membrees de la Communauté avaient refusé de suivre leurs maitres sur la navire, et stationnaient toujours betement sur la passerelle. Quand aux Pirates à la poursuite de Adrix et Rodeur, comprenant qu'ils avaient été joués, il courraient maintenant en direction du navire, ivres de rage. Le Magicien brun aperçut la scène d'un oeil, tout en affrontant en duel d'épée un corsaire, et comprit le danger. C'est ainsi qu'il clama:

-Halt ! Silène ! Tenez en respect ces fou furieux loin de nos animaux de bats, le temps qu'on en finisse avec l'équipage !

_________________
« Car Radagast, le quatrième, se prit d'amour pour toutes les bêtes et les oiseaux qui foisonnaient en Terre du Milieu, et il renonça à la compagnie des Elfes et des Hommes, passant ses jours parmi les créatures sauvages. »

La volonté du Mal ruine souvent le Mal. J.R.R Tolkien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-sa.superforum.fr/forum
Radagast
Administrateur principal- Magicien brun
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1486
Age : 24
Emploi/loisirs : Regarder les arbres pousser...
Humeur : Pensif...
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Race: Istar
Age: Des milliers d'années...
Etat mental: Heureux et épanoui !

MessageSujet: Re: La descente du fleuve /-/   Ven 20 Nov - 10:11

[Bon, ayant acquis la certitude qu'à ce rythme, le scénario ne se terminerait jamais, les admins ont décidé de faire un léger bond dans le temps. voici le résumé des aventures de la Communauté jusqu'à Osgiliath.]

Après avoir triomphé de leurs adversaires, la Communauté du Silmaril embarqua sur le navire pirate avec ses mulets. La descente du fleuve se fit calmement, les Compagnons pouvant apercevoir sur les deux rives de l'Anduin un paysage dévasté par la guerre. Après moult réflexions, Radagast répartit les taches de l'équipage: Halt fut chargé d'armer la baliste à la proue, Elrohir de monter à la vigie, Tarnis d'aller aux cuisines, Silène de dresser les voiles, lui-meme de tenir la barre tandis que... Adrix ramait ! Le jeune hommes fut certes aidé dans cette difficile par les drùedains, mais les petits hommes devaient se mùettre à quatre pour soulever une seule rame (ce qui fit que le navire dévia plusieurs fois de sa trajectoire, manquant meme de s'échouer). Du fait de sa royale position, Eleonor n'eut d'autre activité aue de voir son fiancé suer au travail.

En arrivant devant Cair Andros, où le Mage Brun comptait faire une halte, les membres de la Compagnie ne purent qu'apercevoir ue cité éventrée par un incendie, els murailles abbatues par les tirs de trébuchets et des cadavres en tous genres pourrir le long de la Cote. Abbatu, Radagast décida de descendre directement vers Osgiliath, afin de rejoindre au plus tot l'autre groupe de la Communauté...

>> Suite <<

_________________
« Car Radagast, le quatrième, se prit d'amour pour toutes les bêtes et les oiseaux qui foisonnaient en Terre du Milieu, et il renonça à la compagnie des Elfes et des Hommes, passant ses jours parmi les créatures sauvages. »

La volonté du Mal ruine souvent le Mal. J.R.R Tolkien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-sa.superforum.fr/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La descente du fleuve /-/   

Revenir en haut Aller en bas
 
La descente du fleuve /-/
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)
» Le Grand Fleuve, la réput et les quetes rejouables ...
» La vie est un long fleuve tranquille.
» LE LONG DU FLEUVE ZAÏRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Lord of the Rings :: Terre du Milieu :: Royaumes humains :: Gondor-
Sauter vers: