Accueil  Portail  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Seul au beau milieu du néant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mahik
Ancien général du Rohan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 33
Age : 27
Localisation : Quelque part dans les plaines du Riddermark
Emploi/loisirs : Retrouver sa mémoire
Humeur : Comprend rien du tout
Date d'inscription : 15/06/2010

Feuille de personnage
Race: Rohirrim
Age: 30 ans
Etat mental: Complétement Pommé

MessageSujet: Seul au beau milieu du néant   Jeu 17 Juin - 13:12

Le soleil était haut dans le ciel, mon ventre criait famine et mon armure ne fessait qu'aggraver les choses... Cela ne fessait que 2 jours que j'étais partis de chez mon sauveur et toujours rien à l'horizon, en plus de cela ses indications étaient plus qu'approximatives
"Quand vous serez dehors allez tout droit et quand vous verrez le rocher vous y serez."
Je ne savais pas où il avait vu son rocher mais ici il n'y avait que des cailloux...
Plusieurs heurs plus tard je senti ma jument paniquer et vis au loin un grand nuage de fumée noir au dessus d'un grand rocher phallique. Où ce vieux fou m'avait emmené? De toute façon je n'avais plus rien à perdre et le vieux ne me voulait aucun mal....


Arrivé au pied du grand rocher, mes tripes se tordirent : des traces de sang avaient été tracées tout autours du mégalithe de façon symétrique.

- Bonjour Mahik fils de Dadan! Je pensais que tu prendrais un peu moins de temps mais bon... Le principale c'est que tu sois là.
- LA POUR QUOI ? ET QUI EST MAHIK ? dis-je en dégainant mon épée tout en la pointant vers le vieil homme
- Hahahahah! Et bien Mahik c'est ton nom, mais trêve de bavardage. Je t'ai emmené jusqu'ici pour te montrer l'endroit où tu es mort et l'endroit où tu viens de renaître. Tu vas devoir reconstruire ton histoire, remonter les échelons et regagner ton honneur passé. Va Mahik fils de Dadan et poursuit ton chemin vers le sud...
- Quoi ? J'ai du mal à comprendre là ? Qu'est ce que je dois faire ? Mais le vieil homme avait déjà disparut...

Tout cela était confus pour moi... En plus de tout ces événements, le nuage de fumé et les traces de sang avaient disparu...

C'est ainsi que je me suis mis en route, seul, avec ma jument et mes pensés floues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahik
Ancien général du Rohan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 33
Age : 27
Localisation : Quelque part dans les plaines du Riddermark
Emploi/loisirs : Retrouver sa mémoire
Humeur : Comprend rien du tout
Date d'inscription : 15/06/2010

Feuille de personnage
Race: Rohirrim
Age: 30 ans
Etat mental: Complétement Pommé

MessageSujet: Re: Seul au beau milieu du néant   Mar 6 Juil - 1:20

Après plusieurs heurs de marche je vis a loin un groupe de cavalier arborant de longues bannière flottant dans le vent de couleur verte.
Curieux de voir des gens dans ses plaines désertique je décidais de m'approcher de cette assemblé.
En m'approchant je vis qu'ils portais tous des armures approximativement semblable a la mienne ! Je me dis alors qu'ils pourraient surement m'aiguiller sur mon passé, peut-être même me connaissaient-ils...
A une trentaine de mètre d'eux je pue distinguer avec précision leurs bannière... Elle étaient en effet verte mais un cheval blanc identique a celui représenté sur mon écu était brodé sur ces tissus !
Je me mis a crier, tout en galopant vers ex : OLAAA, amis !!
Tous les cavaliers s'arrêtèrent et me firent fasse quand tout a coup un de ces hommes, apparemment pris de panique s'écria, en me voyant: COMPAGNON CET HOMME EST UN SPECTRE ABATTEZ LE !!!

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radagast
Administrateur principal- Magicien brun
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1486
Age : 24
Emploi/loisirs : Regarder les arbres pousser...
Humeur : Pensif...
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Race: Istar
Age: Des milliers d'années...
Etat mental: Heureux et épanoui !

MessageSujet: Re: Seul au beau milieu du néant   Jeu 8 Juil - 10:47

Mahik s'aventurait alors dans une des contrées les plus instables de tout le Riddermack. En effet, depuis que Cair Andros était tombée, les hommes de Harad avaient commencé à lancer des raids dévastateurs sur les Terres de Rohan. Des hordes de pillards, auxquelles se joignaient de temps à autres quelques Cavaliers Serpents ou meme un Mumak, s'avançaient à travers la plaine pour s'attaquer aux villages et aux postes de gardes isolés. Nombre de paisibles gens et de soldats valeureux étaient déjà tombés sous la lame des cruels envahisseurs, et quelques pillards audacieux s'étaient avancés jusqu'à moin d'une lieue d'Edoras. Face aux malheurs de son peuple et pour prévenir le danger d'une invasion, le roi Eodril, dont la situation était déjà critique (il devait également faire face à l'Armée du Nord en Fangorn), avait envoyé plusieurs de ses meilleures cohortes de cavalerie pour sécuriser la région et en finir avec ces raids dévastateurs.

Le général déchu du Rohan venait justement de tomber sur une de ces troupes. Une quarantaine de cavaliers à peu près, qui sortaient d'un dur affrontement avec un groupe de pillard revenant de l'assaut d'un village isolés.

Spoiler:
 

Ralentis par leur butin et leurs prisonnières, les haradrims s'étaient fait surprendre par la troupe rohirrime, mais avaient opposés une farouche résistance. C'était pourquoi ces hommes épuisés par leur dur combat, affamés après des jours de traques à travers les vastes plaines de Rohan, avaient pu assimiler ce voyageur loqueteux et famélique à un de ces spectres qui accompagnaient souvent els troupes de Morgoth, semant la terreur dans els rangs des gens libres.

Une des cavaliers se détacha du reste de la troupe, et galopa vers Mahik en brandissant une longue lance. On disait en effet que si une arme était maniée avec suffisamment d'assurance et de courage, sans peur face au spectre, elle pouvait effrayer suffisamment ce dernier pour lui faire battre en retraire. Mais en s'approchant de Mahik, le cavalier put rapidement constater que ce nouveau venu n'avait rien d'un spectre: ce visage était celui d'un homme fatigué par plusieurs heures de marche. Il n'abandonna cependant pas sa méfiance: menaçant le cou de mahik de la pointe de sa lance, il demanda d'une voix ferme:

-Qui es-tu, vagabond ? Parle, ou je te trancherai la gorge: en ces temps sombres, nous n'acceptons plus de voir des inconnus roder sur nos terres !

_________________
« Car Radagast, le quatrième, se prit d'amour pour toutes les bêtes et les oiseaux qui foisonnaient en Terre du Milieu, et il renonça à la compagnie des Elfes et des Hommes, passant ses jours parmi les créatures sauvages. »

La volonté du Mal ruine souvent le Mal. J.R.R Tolkien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-sa.superforum.fr/forum
Mahik
Ancien général du Rohan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 33
Age : 27
Localisation : Quelque part dans les plaines du Riddermark
Emploi/loisirs : Retrouver sa mémoire
Humeur : Comprend rien du tout
Date d'inscription : 15/06/2010

Feuille de personnage
Race: Rohirrim
Age: 30 ans
Etat mental: Complétement Pommé

MessageSujet: Re: Seul au beau milieu du néant   Ven 9 Juil - 2:22

Je fûts surprit par l'agressivité de ces hommes. Avant de parler, et par respect, je me mis a enlever mon casque laissant paraitre ma crinière, ma barbe rousse, mes yeux vert et deux boucles d'oreille en or.

- Cavaliers! je ne vient pas en ennemi, mais seulement en ami, je cherche juste un chemin me menant a un village pour me ravitailler... Cela fait plusieurs jours que j'erre dans ces plaines et le faite de vous voir ma redonné espoirs... Et si vous voulez vérifier je ne suis pas un "spectre". Alors s'ils vous plait baissez ces armes et parlons.


Je voyais que ces hommes étaient eux aussi rongé par la fatigue et par un rude combat. En effet plusieurs cavaliers étaient ensanglanté, d'autre avec de grands bandages fait a la va vite. Il fallait leurs parler gentiment et sur tout ne pas les brusquer...

- Dis nous quel es ton nom et nous pourrons discuter! Et dis nous où a tu trouvé ces boucles !

- Je suis Mahik fils de Dadan et je ne me souviens plus où j'ai trouvé ces boucles... A vrai dire je ne me souviens plus de rien... Par rapport a tout cela, j'ai une question a vous poser. Comment se fait-il que je trouve dans une armure approximativement comme la vôtre?

Je vis le cavalier devant moi écarquiller les yeux. La lance a mon coup commençait a trembler. Je ne distinguais pas si l'homme avait peur ou s'il était en colère... En fait je ne savais rien du tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radagast
Administrateur principal- Magicien brun
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1486
Age : 24
Emploi/loisirs : Regarder les arbres pousser...
Humeur : Pensif...
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Race: Istar
Age: Des milliers d'années...
Etat mental: Heureux et épanoui !

MessageSujet: Re: Seul au beau milieu du néant   Mer 14 Juil - 13:19

Comprenant qu'il lui fallait expliquer son identité pour faire cesser tout malentendu, Mahik donna son nom aux cavaliers de Rohan. Effectiveemnt, leur attitude agressive se calma: si la plupart d'entre eux n'avaient jamais connu directement le général Mahik, ce nom ne leur était pas étranger. Qui plus est, l'armure portée par le dénommé mahik, ressemblant à celle d'un général rohirrim, tendait à accréditer cette hypothèse.

-Mahik... c'était pas un officier au 45eme, celui-là ?

-Non il me semble qu'il s'agissait d'un gouverneur local au Riddermack...

Les murmures dans ce genre allaient bon train au sein de la troupe des cavaliers. Bientot leur capitaine, celui-là meme qui avait pointé sa lance sur la gorge de Mahik, saisit la complexité de la situation. Ce voyageur en loques pouvait tout aussi bien etre l'authentique Mahik, fils de Dadan... autant qu'un agent de l'Ennemi essayant d'infiltrer l'Etat-Major rohirrim. Par acquis de conscience, l'officier choisit de pencher pour la première hypothèse: de toute manière, il aurait bien l'occasion de vérifier si le nouveau venu disait vrai.

Pour l'heure, le capitaine se décidé à adopter une attitude plus conciliante. Baissant son arme, il s'adressa cordialement au vagabond:

-Que vous soyez ou non le général Mahik, veuillez pardonner notre attitude agressive, voyageur. Vous devez certainement avoir envie de vous restaurer: voulez-vous nous suivre sur votre jument ? Nous nous rendions à un poste avancé situé à moin d'une lieue d'ici...

_________________
« Car Radagast, le quatrième, se prit d'amour pour toutes les bêtes et les oiseaux qui foisonnaient en Terre du Milieu, et il renonça à la compagnie des Elfes et des Hommes, passant ses jours parmi les créatures sauvages. »

La volonté du Mal ruine souvent le Mal. J.R.R Tolkien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-sa.superforum.fr/forum
HeimDhall
Rôdeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1938
Age : 22
Localisation : Evendim
Emploi/loisirs : Combattant
Humeur : Qui pisse au vent se rinçe les dents
Date d'inscription : 30/12/2008

Feuille de personnage
Race: Dunedain
Age: 24 ans
Etat mental: Impulsif

MessageSujet: Re: Seul au beau milieu du néant   Ven 27 Aoû - 0:19

A l'aube du sixième jour, a compté depuis le débarquement sur la rive ouest de l'Anduin, les rescapés d'Osgiliath avançait vers le nord, en longeant les Montagnes Blanches. HeimDhall aurait voulut les emmener jusqu'à Edoras, ou jusqu'à un quelconque village Rohirrim. Il avait réussit à sortir ces femmes et ces enfants grâce a ses talents de soldats. Mais il n'était pas fait pour s'occuper de porter des enfants a longueur de journée, il préférait de loin courir à travers les bois, seul, en quête d'aventures, en vivant comme un rôdeur. La seule chose qui l'empêchait de partir était le Palantir, qui il y a peu de temps était encore sous le Dôme des Etoiles. Il devait retrouver le Mage radagast, lui seul devait savoir ce que devrait devenir ce Palantir. Mais vu que plus personnes ou presque ne peut vivre en Gondor, il préféra conduire tout les réfugiés vers le Rohan. Cependant, le chemin risquait d'être dangereux. Il avait avec lui quelques hommes, les meilleurs de ce qu'il avait au départ, la sélection du sang avait éliminé les moins forts. HeimDhall marchait en tête. Il voulait toujours être devant, afin de voir ce qui se passait à l'avant. D'ailleurs il lui arrivait souvent de s'absenter afin d'aller rôder dans les environs. C'est ainsi que, lors d'une de ces promenades, il tomba sur une patrouille Rohirrim, avec elle un homme. Celui ci ne semblait pas être un de leur soldats. Curieux, le rôdeur les suivit, a bonne distance, pour ne pas être repérer. Se faire prendre ici serait fâcheux pour les réfugiés. Lorsqu'il revint, il en informa son état major improvisé. Ils prirent donc tous la direction du camps. Mais HeimDhall les lâcha a une centaines de mètres avant. Il préférait informer les Rohhirims d'abord.

[ Désolé de se rp aussi pourri et aussi court, mais la je peux pas faire mieux ]

_________________
Ma lame fera couler le sang de mes ennemis
Et ma hache les videra de toutes vie,
Laissant ainsi leur corps meurtris
Au soin du Temps, qui sans pitié sévis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radagast
Administrateur principal- Magicien brun
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1486
Age : 24
Emploi/loisirs : Regarder les arbres pousser...
Humeur : Pensif...
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Race: Istar
Age: Des milliers d'années...
Etat mental: Heureux et épanoui !

MessageSujet: Re: Seul au beau milieu du néant   Jeu 2 Sep - 15:49

HRP: si j'ai bien compris, tu t'approche seul de la troupe de rohirrims.

Le capitaine rohirrim attendait encore la réponse de Mahik quand un cavalier s'écarta de la troupe et se rapprocha de son supérieur. Il lui murmura discrètement:

-Capitaine, je viens de repérer un humain qui rodait autour de nous. Dois-je l'intercepter ?

Un humain qui rodait autour de la troupe ? Décidément ce n'était pas une journée de tout repos, se dit le capitaine... Il fallait régler rapidement cette question. Il répondit donc tout bas:

-Oui, ramène-le moi. Je veux tout savoir: qui est ce nouveau venu, d'où vient-il et que veut-il. prend un cavalier avec toi, on n'est jamais trop prudent en cette triste époque.

Le segent opina du chef et s'éloigna discrètement, suivi d'un autre cavalier. Sur leurs chevaux rapides, ils eurent tot fait de retrouver HeimDhall et de lui couper la route. Le sergent n'était pas aussi agressif que son capitaine, et il demanda au rodeur d'un ton cordial:

-Hola étranger ! Qui es-tu pour voyager seul en ces temps obscurs ? Vers où vas-tu ?

_________________
« Car Radagast, le quatrième, se prit d'amour pour toutes les bêtes et les oiseaux qui foisonnaient en Terre du Milieu, et il renonça à la compagnie des Elfes et des Hommes, passant ses jours parmi les créatures sauvages. »

La volonté du Mal ruine souvent le Mal. J.R.R Tolkien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-sa.superforum.fr/forum
Mahik
Ancien général du Rohan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 33
Age : 27
Localisation : Quelque part dans les plaines du Riddermark
Emploi/loisirs : Retrouver sa mémoire
Humeur : Comprend rien du tout
Date d'inscription : 15/06/2010

Feuille de personnage
Race: Rohirrim
Age: 30 ans
Etat mental: Complétement Pommé

MessageSujet: Re: Seul au beau milieu du néant   Mer 8 Sep - 14:18

- Bien je vous suis, j'ai effectivement une faim de loup... Cela fait plusieurs jours que j'aire sans savoir ou je vais et mon gosier me le rappelle... Donc selon vos dire je serais un gouverneur ou général ou quelque chose dans cette esprit là ? Je vous avoues que je suis a des centaines de lieu de comprendre se qu'il se passe...

Celui qui avait l'aire d'être le chef me regarda avec son regard sévère habituelle et me dis :

- Je n'ai jamais dis que vous étiez une de ses personnes mais votre nom nous rappelle a tous une personne importante du royaume. Il y a surement plusieurs personne qui porte le même nom que vous. Par contre votre armure pourrais nous laisser penser que vous êtes des notre... enfin tout est confus pour moi aussi... Nous en reparleront au camp. En attendant attendons mes cavaliers parti chercher un homme embusqué vers là bas.

J'esseillé de me concentrer pour comprendre mais des visions horrible fusaient dans mon esprit... En effet je revoyais ces grands rochets pointé vers le ciel... des tripes étendu sur le sol... Un grand soleil noir se mit a hanter mon esprit... J'avais l'impression qu'il m'appelait... Qu'il me voulait... Je venais de me perdre dans mon esprit... D'un seul coup je sentie un coup violent se propager dans mon dos... Et puis plus rien, mais des visions nouvelles continuaient a fuser dans ma tête.................................. ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radagast
Administrateur principal- Magicien brun
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1486
Age : 24
Emploi/loisirs : Regarder les arbres pousser...
Humeur : Pensif...
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Race: Istar
Age: Des milliers d'années...
Etat mental: Heureux et épanoui !

MessageSujet: Re: Seul au beau milieu du néant   Lun 13 Sep - 21:47

HRP: Mahik, tu n'es pas autorisé à utiliser le PNJ du modérateur. Néanmoins, je tiens en compte ce que tu lui as fais dire, sauf ce qui se rapport à HeimDhall.


Le capitaine était plus que perplexe: il ignorait toujours tout de ce mystérieux vagabond en dehors de son nom, Mahik. pour comble, ce dernier lui-meme ne semblait se rappeler de rien. Et l'arrivée de cet homme embusqué compliquait encore les choses.

- Je n'ai jamais dis que vous étiez une de ses personnes mais votre nom nous rappelle a tous une personne importante du royaume. Il y a surement plusieurs personne qui porte le même nom que vous. Par contre votre armure pourrais nous laisser penser que vous êtes des notre... enfin tout est confus pour moi aussi... Nous en reparleront au camp.

L'officier se retourna vers sa troupe:

-Soldat ! Vous pouvez poser pied à terre, pause de dix minutes !

Ils avaient caracolé à bride abbatue pendant plusieurs heures, hommes et chevaux devaient prendre un peu de repos. Qui plus est, il pourrait en profiter pour tirer cette obscure affaire au clair.

L'officier rohirrim descendit de cheval et s'approcha de Mahik. Il en profita pour lui donner, sorti de son sac de voyage, une miche de pain et une saucisse: le pauvre diable se disait affamé. Tout en lui tendant la nourriture, il en profita pour le questionner:

-Savez-vous depuis combien de temps environs errez-vous dans les plaines ? Venez-vous du Nord ou du Sud ?

_________________
« Car Radagast, le quatrième, se prit d'amour pour toutes les bêtes et les oiseaux qui foisonnaient en Terre du Milieu, et il renonça à la compagnie des Elfes et des Hommes, passant ses jours parmi les créatures sauvages. »

La volonté du Mal ruine souvent le Mal. J.R.R Tolkien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-sa.superforum.fr/forum
HeimDhall
Rôdeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1938
Age : 22
Localisation : Evendim
Emploi/loisirs : Combattant
Humeur : Qui pisse au vent se rinçe les dents
Date d'inscription : 30/12/2008

Feuille de personnage
Race: Dunedain
Age: 24 ans
Etat mental: Impulsif

MessageSujet: Re: Seul au beau milieu du néant   Sam 18 Sep - 11:06

-Hola étranger ! Qui es-tu pour voyager seul en ces temps obscurs ? Vers où vas-tu ?

- Je me nomme HeimDhall, je suis un rôdeur originaire d'Evendim. Voyager seul ne m'effraie pas, mais ce n'est pas le cas de tous. J'ai avec moi tout une troupe de réfugiés. Nous arrivons d'Osgiliath. Malgré tous nos efforts pour tenir notre bastion, nous avons du abandonner la ville. Désormais elle appartient aux Orientaux. Pour répondre à votre seconde question, nous sommes venu ici dans l'espoir de pouvoir trouver un abri à tous ces malheureux, enfants, femmes et vieillards. Car beaucoup d'entre nous ne sont que des civils. Je vous en prie, acceptez les et offrez leur hospitalité.

- Désolé Maître Rôdeur, je ne peut prendre une décision aussi importante que celle ci. Vous devrez en parler avec mon supérieur. Cependant, nous pouvons peut être accueillir une partie des civils dans notre campement, j'ai bien dit peut être.

- Merci Rohirrim.

C'est ainsi que les cavaliers de Rohan accompagnèrent HeimDhall jusqu'à la colonne de réfugiés. Là, les Rohirrims furent hébétaient lorsqu'ils virent le nombre de personnes à accueillir. Ils ne pouvait rien faire, si ce n'est les escorter jusqu'à la prochaine cité car ce n'étaient pas des monstres, ils n'allaient pas condamner ces pauvres gens à mourir de froid et de faim sur leurs terres. C'est ainsi que ces hommes et ces femmes suivirent ces cavaliers et que, ils arrivèrent au niveau du reste de la troupe. Celle ci faisait une pause, certainement bien méritée, alors que HeimDhall tentait de réunir un maximum de soldat, et tout particulièrement celui en qui il avait, depuis qu'il était monté sur le bateau, le plus confiance, car celui ci avait pensé à prendre puis à cacher le palantir. Heureusement que des hommes comme celui ci vivent encore. Sinon les Ténèbres seraient déjà partout, y comprit dans le coeur des Hommes, si aisément corruptible. Arrivé dans le camps, HeimDhall et son serviteur furent amenés devant le capitaine Rohirrim. Celui ci était en train de s'occuper d'un de ses soldats, semblait il.

- Bonjour Capitaine des Rohirrims.Je me nomme HeimDhall, je suis un rôdeur, récemment devenu commandant de tous ces réfugiés, nous sommes venu vous demander de vous occuper de tous ces civils et ces quelques guerriers. De plus, je dois vous montrer, et sans doute vous donner quelque chose.

_________________
Ma lame fera couler le sang de mes ennemis
Et ma hache les videra de toutes vie,
Laissant ainsi leur corps meurtris
Au soin du Temps, qui sans pitié sévis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahik
Ancien général du Rohan
avatar

Masculin
Nombre de messages : 33
Age : 27
Localisation : Quelque part dans les plaines du Riddermark
Emploi/loisirs : Retrouver sa mémoire
Humeur : Comprend rien du tout
Date d'inscription : 15/06/2010

Feuille de personnage
Race: Rohirrim
Age: 30 ans
Etat mental: Complétement Pommé

MessageSujet: Re: Seul au beau milieu du néant   Lun 11 Oct - 14:05

Je sortais de mon état comateux quand je vis un homme accompagné de paysans, villageois et autres personnes. Leur nombre était impressionnant... Ils avait l'aire triste, horrifié et fatigué comme s'ils avaient parcourut plusieurs lieu sans manger ni boire... Cette personne se présenta sous le nom d'HeimDhall. En le voyant je ressenti quelque chose en moi d'oublié, je ne savais pas quoi mais c'était intense comme si quelque chose m'attirait, lui ou quelque chose qu'il possède...
Je commençais a en avoir mare de ne rien comprendre quand tout a coup, pendant une fraction de seconde je me souvint, un orbe noir flottait entre les mains du vieillard... Il m'appelle...

- Bonjour Capitaine des Rohirrims.Je me nomme HeimDhall, je suis un rôdeur, récemment devenu commandant de tous ces réfugiés, nous sommes venu vous demander de vous occuper de tous ces civils et ces quelques guerriers. De plus, je dois vous montrer, et sans doute vous donner quelque chose.

Je ressortie de ma nouvelle torpeur et répondis directement:

- Bonjour a toi rôdeur ! Je suis Mahik, apparemment rohirrim comme ses autres soldats....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HeimDhall
Rôdeur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1938
Age : 22
Localisation : Evendim
Emploi/loisirs : Combattant
Humeur : Qui pisse au vent se rinçe les dents
Date d'inscription : 30/12/2008

Feuille de personnage
Race: Dunedain
Age: 24 ans
Etat mental: Impulsif

MessageSujet: Re: Seul au beau milieu du néant   Dim 31 Oct - 11:37

- Bonjour a toi rôdeur ! Je suis Mahik, apparemment rohirrim comme ses autres soldats...

" Apparemment rohirrim ? C'est la première fois que j'entend une telle chose, quelqu'un doute de ses origines .... Bref, j'aurai besoin de vous parler. En privé bien entendu, d'Osgiliath je ne rapporte que peu de bonnes nouvelles. Cependant il y en a quand même une."

Sur ce, il siffla. Un homme de petite taille, aux cheveux bruns et courts arriva. Il portait de nombreuses cicatrices sur les avants bras, et, sous son manteau, il y avait une boule. Les Cavaliers présent furent étonnés de voir pareil soldat accompagné ce rôdeur. Après tout, lui était grand, et l'autre petit, l'un châtains et l'autre brun. Mais ceci ne les préoccupèrent pas longtemps, dès u'ils eurent finit de regarder l'homme, il firent demi tour et allèrent aidés les réfugiés. Dès lors, HeimDhall prit cet objet qu'il cacha immédiatement sous sa cape. Et il se dirigea vers la première tente qu'il vit, malheureusement 'était les cuisines. Il profita du moment pour se restaurer à la va vite puis ressorti. Cette fois ci il alla vers la tente les plus richement décoré. il atterrit donc donc dans la tente présumée de leur capitaine.

" Ecoutez, en Osgiliath se trouvait le Dôme des Etoiles. Merveilles d’architecture. Ce fut en soin sein que nous nous bâtîmes et que nous repoussâmes les envahisseurs, pour un temps. Mais lorsque l'ordre fut donné d'évacuer les lieux. Nous ne pûmes laissé ce objet ."

Il sortit le Palantir qui brillait d'un éclat euh ... éclatant.

" Ainsi nous avons réussit à le sauver. Mais pour combien de temps ? Je ne suis pas un guerrier des Anciens Temps, mais je ne suis pas non plus un paysan, je suis un rôdeur; Je ne peux amener cet objet avec moi lors de mes voyage. Car si je meurs, il sera perdu pour un temps ou retrouvé par des Orques, voir pire que des Orques. Je pense donc qu'il est judicieux de vous le confier à vous, Rohirims. Mais je n'apporte pas seulement un fardeau pour votre peuple. Nombre de nos réfugiés savent se battre, et ils se battront pour vous, si vous me donnez l'autorisation de leur parler avant. Leur haine pour le Mal est équivalent à la votre. "

_________________
Ma lame fera couler le sang de mes ennemis
Et ma hache les videra de toutes vie,
Laissant ainsi leur corps meurtris
Au soin du Temps, qui sans pitié sévis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radagast
Administrateur principal- Magicien brun
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1486
Age : 24
Emploi/loisirs : Regarder les arbres pousser...
Humeur : Pensif...
Date d'inscription : 14/11/2008

Feuille de personnage
Race: Istar
Age: Des milliers d'années...
Etat mental: Heureux et épanoui !

MessageSujet: Re: Seul au beau milieu du néant   Mar 16 Nov - 23:08

Tandis que HeimDhall et Mahik faisaient connaissance, les réfugiés menés par le Rodeur allaient à la rencontre de la troupe des cavaliés Rohirrim. Les Gondoriens n'avaient plus vu d'humains depuis leur terrible départ d'Osgiliath, et la présence des soldats les rassurait. Ces derniers étaient par ailleurs heureux que cet évènement impromptu vienne épicer leur pénible quotidien de guerriers. Chacun engageait la conversation, les réfugiés parlaient de leur dure odyssée, les cavaliers de leur précédente campagne... La petite pause décidée par le capitaine était bien partie pour durer.

Pourtant, ce dernier ne pouvait empecher un certain malaise de l'envahir. Il ne cessait de regarder à droite et à gauche, scrutant l'immensité des plaines du Rohan, comme si un danger pouvait survenir à tout instant. Il se décida à parler à Mahik et HeimDhall, et arriva juste à temps pour les entendre parler du palantir. Cela ne fit qu'accroitre son inquiétude, et il prit la parole à voix basse:

-Ecoutez messieurs, j'ai décidé cette halte pour accueillir votre troupe, capitaine HeimDhall, et laisser mes hommes se reposer, mais je ne peux m'empecher de rester en alerte. Ce splendide objet, que tous croyaient perdu depuis des siècles et que vous avez sauvé par miracle des griffes de l'ennemi ne risquerait-il pas d'attirer son attention sur nous ? Notre campement n'est qu'à deux lieues de marche; si chacun de mes cavaliers prend un réfugiés en croupe, nous y serons en très peu de temps...

***

A moins d'une lieue de la petite troupe, un etre malfaisant observait avec attention l'herbe du Rohan. il se baissa et écarta de sa main gantée de fer une touffe d'herbe. Immédiatement, cette dernière vira au noir, puis se désintégra en cendre, comme si la nature ne pouvait résister au contact de cet etre mystérieux. L'Inconu remarqua des traces de pas, celle d'une troupe pressée.

Il se releva et se tourna vers le Nord. il portait un costume entièrement noir, et son visage était couvert d'un masque en acier terriffiant.

Spoiler:
 

Oui c'était bien lui, le Roi-Sorcier d'Angmar, le pire serviteur de Sauron, la terreur des Peuples Libres ! Désormais, c'était Morgoth qu'il servait, ce dernier l'ayant ramené des profondeurs des limbres pour le seconder dans son oeuvre de destruction. Le ciel se couvrait sous son passage, l'ombre de la mort avait pénétré en Rohan.

A ses cotés se tenait un cheval noir aux yeux rouges, tels qu'on en trouvait en Mordor, ainsi qu'un autre nazgul: Khamul de Dol Guldur, son fidèle lieutenant. Ils étaient les seuls des Neufs, en dehors de Morgomir qui semait en ce moment-meme la terreur en Gondor, à avoir été ramenés à la vie. Ils étaient accompagnés d'une troupe de d'une quarantaine d'orcs montés sur des wargs, qui se tenaient patiemment non loin de leur maitre. Le Roi-Sorcier se tourna vers l'un d'eux, un véritable colosse aux yeux jaunes terriffiants:

-Blokt, toi et tes wargs, rend-toi au Nord et rattrappe-les. Extermine-les, empale-les, mais ramène-moi la Pierre ! Le Maitre l'a demandé.

-Vous pouvez me faire confiance, seigneur !

-Je te fais confiance pour savoir ce qui t'attend si tu échoues...

Le colosse ne put s'empecher de déglutir, avant de saluer son maitre et de brandir bien haut son cimeterre. Poussant un abominable cri de guerre, il lança son warg au galop, bientot imité par toute sa troupe de démons. ils auraient rejoint les réfugiés et leurs amis rohirrims en moins de trois minutes...

_________________
« Car Radagast, le quatrième, se prit d'amour pour toutes les bêtes et les oiseaux qui foisonnaient en Terre du Milieu, et il renonça à la compagnie des Elfes et des Hommes, passant ses jours parmi les créatures sauvages. »

La volonté du Mal ruine souvent le Mal. J.R.R Tolkien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-sa.superforum.fr/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seul au beau milieu du néant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seul au beau milieu du néant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Flashback] « Mon amour, je t'ai vu au beau milieu d'un rêve... » ft. Moïra Fisher
» Tu es le seul que je vois, au milieu de la foule, foule je n'attends que toi...[Pv Shanty.]
» Début de soirée en milieu hostile ...
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» LE PROFILE D'1 BEAU- CORPS LAVALASSIEN DE PETIT-GOAVE..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Lord of the Rings :: Terre du Milieu :: Royaumes humains :: Le Rohan-
Sauter vers: