Accueil  Portail  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Depart des messagers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Depart des messagers   Dim 2 Nov - 22:38

Idrial,jeune reine de Lothlorien se baladait dans les jardins de son royaume en se disant que cette terre était la plus belle qui existait. Elle écoutait le silence en souriant puis elle se dit :

*Eh bien, il est temps que je rentre au palais moi... Enfin ils peuvent bien attendre quelques minutes de plus...*

Elle fut détrompée, car à cet instant un jeune elfe lui dit que quelqu'un voulait la voir et que c'était urgent. Elle le suivit jusqu'au palais et entra, cherchant des yeux un roi, un prince, une personne du genre en tout cas. Mais elle ne vit qu'un Elfe richement vêtu tout de même ; elle lui sourit. Lui paraissait triste,elle changa d'expression et fut inquiète,elle fronca les sourcils il lui dit qu'il venait de Fondcombe et que son Seigneur l'avait envoyé porter une lettre à l'intention de la Reine,il lui tendit et la prit.Elle déplia la lettre et la lu:

Chere amie,

Je vous informe d'une nouvelle des plus tristes,les Orientaux rassemble leurs forces et ce pour attaquer Fondcombe,l'heure est grave ma chère,leurs armées sont grandes,Fondcombe seule n'aura aucune chance,nous tomberons,si ils s'en prennent à nous les Elfes,c'est surement pour une raison particilère laquelle c'est autre chose,la guerre est proche pas seulement pour nous...


Le Seigneur de Fondcombe,


Une fois la lettre lu,elle resta plantée devans le messager puis elle plia la lettre et la tendit à un petit Elfe qui se tenait près d'elle,puis elle lui dit:

"Va chercher les messagers et ramènes les moi."

Elle lui sourit et lui alla chercher les messagers,ils arriverent à la minutes et parurent triste en voyant leurs tant aimée reine un peu triste,en les voyant elle sourit et éleva la voix:

"Mes amis,l'heure est grave,la guerre est très proche,Fondcombe va etre attaqué par une orde d'Orientaux,d'ailleur j'ai toujours dis qu'ils étaient nocifs..."

Tous rirent à ces dernières paroles,et attendirent la suite

"Ils sont nocifs donc et en plus completement idiots,Fondcombe ne sera pas seule.Et d'ailleurs nous allons,mais amis réunire à nouveau le Conseil Blanc."

Tous étaient étonnés,mais sourirent.

"Oui nous allons réunirent le Conseil Blanc,il semble évident que le Mal est définitivement revevnu.Trèèèèèès bien,ils attaquent les Elfes alors ils attaqureont partout ailleurs,sauf si nous leurs barrons la route et pour sa rappelons les Sages,faisons le point et préparrons une startégie en temps voulu je me rendrais en Gondor,rencontré leur Roi,l'évalué un peu...Bref trouvez les Sages et rammenez les moi,ensemble nous trouverons comment sauver,Fondcombe et la Terre du milieu,le Mal s'est de nouveau élevé,alors il ne doit pas savoir que je suis là ,avec vous tous mes amis!!!"

Les messagers regardèrent leur reine,elle était toute jeune elle semblait avec 20 ans,mais était merveilleurse,elle partirent,les Sages, ils allaient les retrouver,pour elle!!Idrial les accompagna jusqu'aux écuries.Elles les regardat s'éloigner en souriant , puis elle rentra au palais de sa démarche majestueuse puis changa d'allure et courut dans sa chambre,elle se changea et revetu un simple corset de tissu fin vertfoncé,un pantacourt bouffant vert foncé,des chausses de cuir fin marron et des sortes de collants pour ne pas avoir froid,elle retira sa tiare sertie de diamant et se coiffa d'une queu de cheval haute et se mis une petit fleur jaune dans ses long chevaux blond et soiyeux,prit son épée de Lorien et descendit en courant,la jeune reine avait horeure de n'ennuyer,elle était vraiment attachante,elle couru dans le hall du plais et attrapa au passage par le poignet un jeune Elfe,et attrapa en courant toujours le sabre du messager de Fondcombe qui s'entretenait avec un jeune archer Elfe.Idrial et le jeune Elfe arrivèrent dehors sous les arbres,elle lui lanca la sabre du messager de Fondcombe,il l'attrapa et sourit.La jeune reine dit:

"Je vais t'apprendre les bases du combat à l'épée,tu vas voir c'est passionnant,en plus je suis un exellent prof héhé,montre moi ta parade!!


Le jeune Elfe se mis en position de parade,la reine rit et décida de rigoler un peu,elle imita un orque et attaqua à la manière d'un orque,le jeune homme se retrouva avec l'épée de la reine sous la gorge,elle rit à nouveau et dit:

"Tu n'esquiverais pas une attaque d'Orque jeune elfe!!"


Le jeune homme rougit et Idrial retira son épée

"Aller on reprend!!!Je veux d'exellents soldats à tous les niveaux!!

Ils continuèrent à se battres,(toujours à la façon d'un Orque pour Idrial,sa l'amusé beaucoup de mimer un de ces idiots sur pattes)il progessait tout de meme,

Face à un Orque...Tu t'en sortirais peut etre jeune homme...

Le messager de Fondcombe et les sujets de la reine assis sour les marches du palais riaient aux éclats,à chaque attaque grotesque d'Idrial ils riaient plus fort,ils adoraient leur Reine si charmante,ils pouvaient d'ailleur se venter d'etre les sujets de la plus belle femme de la Terre du Milieu.Ils eurent le fou rire quand le jeune Elfe tenta une attaque et qu'Idrial la parra d'une main morte de rire et disant sur une voix rauque qui était bien lointaine de sa voix enchanteresse,en imitant un Orque:

"Bon sans d'bon soir tas de viande inactive,reveille toi ou tu t'rendra meme pas compte que je te découpe en rondelles!!!Aller,aller espèce de larve fini!!"

Le jeune homme s'écroula de rire et Idrial fit tourner son épe dans sa fine main comme un baton de majorette

"Exellent Majestée!!Vous etes parfaite!!" dit le messager de Fondcombe ,plié de rire.


[color=yellow]"Oh c'est gentil,ça!!"
répondit Idrial en souriant.

Puis ils entendirent un étrange bruit qui venait de la foret,les oreilles des Elfes sont très fines et sont capablent d'entendre un craquement de branche de loin.

"Ques que c'était?"demanda le messager de Fondcombe

"Un homme,je dirait...Seul,j'en suis certaine..."Répondit Idrial.

L'Elfe par terre avait céssé de rire et se tenait à présent debout à coté de la Reine.



"On va s'en occupé Votre Altesse."

Dirent deux archers Elfe en s'approchant de la foret.Quand ils arrivèrent au niveau d'Idria,elle les stoppa net.Ils s'arretèrent immédiatement

Non,non,non,vous deux vous restez là.Moi je vais y aller.Il est seul de toute façon,c'est certain.Leur dit la Reine.

Ma chère,si je puis ne permettre vous n'etre pas habillé pour combattre
Se permit le messager de Fondcombe,un peu inquiet pour Idrial.

Bon eh bien j'y vais moi,je reviens dans peu de temps,si sa se trouve c'est juste un homme perdu.Mais on ne sais jamais,donc je prend mon épée,sa suffira.

Sur ce Idrial partie dans l'épaisse foret de la Lothlorien,elle avancait furtivement,sa tenue lui permettait de se caher sans problème parmis les arbres.Elle se trouver à présent dans le quartier nord de la foret.Là elle remarqua une silhouette qui marché d'un pas peu assuré,elle s'approcha discretement sans faire de bruit et éleva la voix:


Qui etes-vous?Elle attendit une réponse,cachée derrière un arbre
Revenir en haut Aller en bas
Aranwë
Modo du RP' - Seigneur Vagabond
avatar

Masculin
Nombre de messages : 334
Age : 26
Localisation : Là où me mennent mes pas...
Humeur : Cristalline...
Date d'inscription : 12/09/2008

Feuille de personnage
Race: Elfe
Age: Qu'est ce que l'âge pour un elfe qui a vu passé un Age après l'autre.
Etat mental: Millénaire

MessageSujet: Re: Depart des messagers   Mar 4 Nov - 4:12

La terre, Arda était en grande ébullition, beaucoup de choses se produisaient, pour le moins étranges. Des choses que l'ont croyaient perdu et oublier par le temps refont surfaces. De nombreuses catastrophes naturelles et d'autres qui n'avaient rien avoir avec la nature.
Oui de grandes choses se produisaient rappelant à certains êtres aussi anciens que les arbres de Fangorn, aussi solide que le roc des Montagnes Grises, et parfois aussi beau que les bois de la Lothlorien. Ces êtres là pour les hommes étaient les Elfes ou encore les Eldars. Peu d'ancien Elfe vivaient encore dans la Terre du Milieu, ils se comptaient sur les doigts d'une main. Il y avaient quelques une de ces personnes qui foulaient encore les sentiers sombres de la Terre du Milieu.
Glorfindel, l'elfe Nõldo Calaquendi , Seigneur d'Imlardis, celui qui vainquit un Balgrog et fut tuer dans cette confrontation, ressuscité des Cavernes du Seigneur Vala Nàmo, et de retour en Terre du Milieu.
Il y avait aussi un autre Elfe bien moins connus que Glorfindel, peut de personnes en Terre du Milieu se souviennent de lui, soit parce qu'ils étaient morts, soit parce qu'ils étaient en Terres Immortelles. On le connaissait maintenant comme l'Ancien de la Vieille Forêt, ou encore l'Ermite. De piètre appellations pour une personnes de si grandes valeurs. C'était une personne fort sage, peut être plus sage que les Istari, plus peut être que certains Elfes qui étaient considéraient comme des Sages. Cet Elfe là étaient presque aussi âgé que la Forêt de Fangorn, il était plus solide que le mithril que l'ont trouva dans les mines de Khazad-Dhûm, et bien plus sage que la plus part de êtres qui vivaient en Terre du Milieu.
Cet Elfe était à la grande surprise de nombreux Elfes, un Moriquendi et un Sinda. Il est l'un des derniers à avoir reçut l'enseignement d'Elu Thingol et de sa Reine, ainsi que de nombreux êtres tout aussi extraordinaire comme Galadriel qui fut la Dame de la Lorien.
Comment une personne aussi prodigieux, fut si peu connu ? Il avait prévu que les Anneaux Magiques apporteraient la perte des Elfes, et ce ne fut pas loin de la vérité. De plus de nombreux elfes le traitèrent de fous quand il accusa Sauron d'être une personne perfide, qui alors ne s'était pas encore montré sous son véritable visage.
Personnes ne l'avaient écoutaient et la catastrophe fut évité de justesse par l'aide conjugué de toute les races.
Bien sur, Aranwë, car tel était son nom participa à de nombreuses batailles, il perdit beaucoup de compagnons, c'était là aussi qu'il se fit de nombreux noms, on l'appelait Calimehtar, ou encore Elemmacil.
Malgré ces batailles gagnés, et ce temps de paix, quelques choses se préparait, et cela sera pire que tout ce qu'Aranwë avait vécu, pire que le réveil dans les ténèbres avec pour seul lumière les étoiles . Pire que la fuite dans le noir poursuivit par des monstres sans nom créé par l'esprit torturé de Melkor.
C'était lui qui causait un grand trouble à la Arda : Morgoth, l'Ennemi.

Le Seigneur Aranwë, avait repris son autre surnom quand il était encore jeune, on le nommait le Seigneur Vagabond.
Il avait repris sa tenue noir comme le ténèbres, il avait plus l'air d'un Rôdeur du Nord que d'un Seigneur Elfe. Il parcourait les Terres du Milieu, et après s'être arrété chez le Seigneur Thranduil, il avait ensuite prit la route vers la Lorien.
Le voyage fut rude, même pour lui, les routes n'étaient plus sur du tout, et il dut de nombreuses fois recourir aux armes, autant de fois à la ruse et à la fuite.
Son cheval mourut à quelques lieux de la Forêt de la Lorien, c'était un bonne bête et Aranwë fut attristé par son sort.
Il fit le reste du parcours à pieds et entra dans l'ancien domaine de la Dame Galadriel. Il prit un chemin que peu de visiteurs connaissaient, un chemin rapide et discret. Il arriva à quelques miles de Caras Galadhon, à la surprise des sentinelles surpris de n'avoir pas était averti plus tôt.
Aranwë ralenti, jusqu'à s'arrêter, s'adossant à un arbre et respira l'air riche et pur de la Lothlorien, il était sur d'avoir maintenant était repérait par ces congénères.
Fatigué il s'assit sur le sol meuble de la Forêt et ferma les yeux quelques instant pour reprendre des forces...

Il faisait noir, les ténèbres entouraient tout, les ténèbres engloutissaient tout. Aranwë sentit un froid comme jamais il n'en avait connu. Il sentit Arda, sa musique était irrégulière comme si quelque chose la perturbée ou la blessée. La musique ressemblait à une plainte, s'en était presque douloureux à écouter. Que ce passait il ?

Aranwë ouvrit les yeux, ses sens aiguisés avaient perçut la venus de quelques personnes. Encore troublé par son rêve, il se leva en titubant et s'avança vers le lieu où provenait les sons. Il marchait d'un pas mal assuré, bouleversé par ce qu'il venait de se produire. Était-ce une prémonition, ou juste une élucubration de son esprit ?
Aranwë penchait pour la première proposition, il pensait que s'était ce qui allait se passé si Morgoth gagné cette guerre.

Trop absorbé par ces réflexions, il n'avait pas vu ni entendu l'elfe qui se cachait derrière un tronc d'arbre. Il s'arrêta et repris contenance, se tourna vers l'endroit où provenait la voix et abaissa sa capuche, dévoilant ainsi ces traits elfiques, qui avait quelques choses d'intimidants. Peut être était ce dût à l'expression grave de l'Elfe, ou encore son port de Roi, ou peut être même la lumière des Premiers-Née qui brûlait dans son regard comme celle de nombreux Elfes de jadis qui n'avaient pas en ce temps là quittaient la Terre du Milieu.
Il s'avança jusqu'au tronc et le contourna, à sa grande surprise il trouva une jeune Elfe, ce qui était rare en ce temps où les Elfes étaient de moins en moins nombreux dans la Terre du Milieu.
De sa voix mélodieuse qui aurait fait pâlir les ménestrels Elfes, Aranwë répondit à la question qui fut posé.


_Qui je suis ?
Je suis un allié venus des brumes du Temps. Je suis l'Ermite de la Vielle Forêt, Celui-qui-sait -mais-qui-ne-dévoile-que-peu-de-choses. Je suis Calimehtar ou encore Elemmacil. Je suis le Seigneur Elfe Vagabond... Je suis Aranwë et je suis venu vous aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Depart des messagers   Mar 4 Nov - 17:02

Idrial s'avanca vers l'Elfe et le regarda dans les yeux

-Et je suis Idrial , reine de ces terres et héritière des Esprits des Eaux. J'ai entendu parler de vous , Aranwë , je ne pensé pas vous rencontrez un jour. Vous voulez peut etre rentré au palais? Il se fait tard à présent. Et sa va faire un moment que je suis partie du palais. Il ne faudrait pas que mes sujets s'inquiètent pour rien.

Elle regarda autour d'eux le soleil disparaitre , et les gardes allaient s'inquiété pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Depart des messagers   Mer 5 Nov - 16:47

Arusha déplaça son poids sur son autre jambe, y pris appui et fit un pas. Cette technique de déplacement, une des premières enseignée à tout rôdeur, était silencieuse, si bien qu’un excellent pisteur pouvait même passer à moins d’un mètre d’un soldat éveillé ; cependant, elle avait l’inconvénient d’être extrêmement lente.Mais pour le rôdeur, c’était devenu presque naturel, au fil des années où il parcourait les bois à la poursuite d’Orcs, ou, au contraire, lorsqu’il devait leur échapper.
Il portait un pantalon et une tunique marrons, par-dessus lesquels était ramenée une de ces capes elfiques de couleur bleu gris qui vous cachent mieux que n’importe quel camouflage.
Ses bottes de daim à semelle souple diminuaient le risque de faire craquer une brindille et, ainsi, d’être découvert. Il tenait fermement, de la main gauche, un arc long et une flèche encochée. Tandis qu’il avançait toujours en silence, Arusha porta ses pensées vers Skhûd, le chef de la puissante guilde naine de la Hache d’Argent. Il espérait que lui et sa troupe avaient réussi à rallier Imladris et Glorfindel.


*Enfin, pensa-t-il, les Nains sont une race puissante. Concentrons-nous plutôt sur notre mission*  

C’est alors qu’il l’entendit.
Le bruissement du vent. Le craquement d’une feuille morte. Le souffle d’une voix.
Mélodieuse et envoûtante, ladite voix lui parvint comme dans un rêve, si proche et lointaine à la fois. Arusha en eut des frissons.
Rabattant sa cape et tendant à moitié la corde de son arc, il se dirigea vers l’endroit d’où la voix lui semblait venir. En moins de cinquante pas, il arriva en vue d’une clairière, et le dùnedain y jeta un coup d’œil discret. Il écarquilla les yeux à leur vue.
Caché derrière un épais buisson, Arusha faillit crier de surprise, mais ses habitudes avaient pris le dessus et il ne dit rien. Deux elfes conversaient. La première avait les yeux d’un bleu pâle, comme l’eau ruisselante de la rivière. Et ses cheveux torturés par le vent encadraient son magnifique visage comme un halo de lumière dorée. Les plis de sa robe s’emmêlaient et s’envolaient sous l’effet de la brise, laissant deviner les longues et fines jambes qui se cachaient au-dessous.
Lorsque le regard du rôdeur s’arrêta enfin sur le second, il sut dans l’instant qu’il ne risquait rien. Tout en l’elfe respirait sagesse et puissance. Une aura invisible de pureté l’entourait, tel un bouclier face aux horreurs du monde.
Arusha, conscient que rester caché serait un affront à l’amitié entre les Hommes et ceux-ci, décida de se montrer avant que les sens aiguisés des elfes ne le dévoilent à leurs regards. Il s’avança à travers les fourrés, et instantanément, quatre yeux surpris se tournèrent vers lui.
Le dùnedain abaissa son arme en disant :


« Dame et Seigneur de ces forêts, veuillez excuser mon intrusion impolie dans ce royaume qui est le vôtre. Mais la fatigue des derniers soirs à pris en moi le dessus de la politesse, car mon voyage ne s’arrête pas là, et je ne pense avoir la force de poursuivre. Accepterez-vous d’accorder l’hospitalité à un simple rôdeur venant du Sud ? »
Revenir en haut Aller en bas
Aranwë
Modo du RP' - Seigneur Vagabond
avatar

Masculin
Nombre de messages : 334
Age : 26
Localisation : Là où me mennent mes pas...
Humeur : Cristalline...
Date d'inscription : 12/09/2008

Feuille de personnage
Race: Elfe
Age: Qu'est ce que l'âge pour un elfe qui a vu passé un Age après l'autre.
Etat mental: Millénaire

MessageSujet: Re: Depart des messagers   Sam 8 Nov - 21:20

Alors que la Reine de la Lothlorien venait de finir sa phrase, quand Aranwë entendit un faible bruit de respiration, croyant être en présence d'un garde, il se retourna en s'attendant en voir [?]. Quelle ne fut sa surprise quand il vit un Rôdeur, habillé d'une manière qui lui rappelait quelqu'un, et cette personne, c'était lui même.
Il écouta avec attention la personne de la Race des hommes se présener, et c'est avec une grâce majestueuse qu'Aranwë s'inclina devant le Dùnedain.

_Mae govannen Laurelindórenan... Elen sila lùmenni omenttielvo onòro Dùnadain.
Toute personnes désirant nous aider est le bienvenue dans notre combat.


Il se tourna vers la Reine attendant sa réponse, après tout la Lothlorien était son fief, et c'est elle qui se devait de l'accepter dans Caras Galadhon ou non.


Dernière édition par Aranwë le Mer 12 Nov - 19:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glorfindel
Admin déchu - Seigneur d'Imladris
avatar

Masculin
Nombre de messages : 981
Age : 23
Date d'inscription : 03/07/2008

Feuille de personnage
Race: Elfe
Age: 8546
Etat mental: Soucieux, stressé

MessageSujet: Re: Depart des messagers   Mer 12 Nov - 19:25

Idrial a voulu recommencer son Rp' Wink !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Depart des messagers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Depart des messagers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]
» Depart
» Les messagers
» Un depart cause beaucoup de chagrin
» [upotobox ] Windtalkers, les messagers du vent [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Lord of the Rings :: Terre du Milieu :: Royaumes des elfes :: Lothlorien-
Sauter vers: